Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Troisième inculpation dans l'enquête française sur l’affaire Merah

Fetah Malki a été inculpé pour complicité d'assassinat




Troisième inculpation dans l'enquête française sur l’affaire Merah
L'enquête sur les complicités dont pourrait avoir bénéficié le jihadiste français Mohamed Merah, auteur de sept assassinats en 2012, a progressé avec une troisième inculpation samedi, celle d'un délinquant soupçonné d'avoir fourni des armes au tueur.
Un peu plus d'un an après les assassinats par Merah de trois militaires, puis de trois enfants et d'un enseignant juifs, en mars 2012 à Toulouse et Montauban (sud-ouest de la France), un homme a été mis en examen (inculpé) et écroué, a-t-on appris de source judiciaire.
Cet homme, Fetah Malki, 30 ans, a été inculpé pour complicité d'assassinat en relation avec une entreprise de nature terroriste, recel de vol, acquisition et cession d'armes en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs en vue de préparer des actes de terrorisme, selon cette source.
Selon des sources judiciaires et proches de l'enquête, Malki a reconnu avoir fourni des armes à Mohamed Merah, tout en affirmant ne pas avoir eu connaissance de ses intentions criminelles.
Connu de la police pour des actes de délinquance de droit commun, Fetah Malki est une connaissance toulousaine des frères Merah. Il est aussi soupçonné de s'être procuré le gilet pare-balles volé qui a été trouvé sur le corps de Merah, abattu par la police lors d'un échange de coups de feu après l'assaut de son domicile.
Par ailleurs, le deuxième suspect de l'assassinat d'un soldat britannique, Lee Rigby, le 22 mai à Woolwich, dans le sud-est de Londres, a été inculpé samedi de meurtre, a annoncé la police.
 Michael Adebolajo, 28 ans, a également été inculpé de tentative de meurtre contre deux policiers et de détention illégale d'une arme à feu, un revolver de calibre 9,4 mm.
 Il a été placé en garde à vue et comparaîtra aujourd’hui devant un tribunal de Westminster.  Egalement inculpé, l'autre suspect, Michael Adebowale, 22 ans, avait comparu jeudi dernier.
 Les deux Britanniques d'origine nigériane avaient été blessés par les policiers alertés par des témoins du meurtre de Lee Rigby. Selon le procureur de la reine, leurs crimes tombent sous le coup de la législation antiterroriste.
 Les deux hommes ont affirmé avoir agi "au nom d'Allah" pour protester contre les interventions militaires britanniques en Irak et en Afghanistan.

REUTERS
Lundi 3 Juin 2013

Lu 271 fois


1.Posté par plékhanov le 03/06/2013 11:10
Une ordure sortie des banlieues infectes qui avait commencé délinquant, voleur plus exactement ,puis a été recruté par les services secrets algérien avant d'être récupéré par les renseignements français, les uns et les autres à l'affût de détraqués pour pourrir la vie des autres et chercher vainement à prouver que les l'Islam est ceci ou cela...
Il s'agit de Merah dont il suffit de bien regarder le rire sur la photo pour se convaincre que l'individu est un psychopathe .D'ailleurs ,à suivre la presse française, le comportement de plusieurs membres de cette famille, y compris le père qui avait déclaré avoir l'intention d'intenter un procès aux meurtriers de son avorton,indique que l'hérédité a été pour beaucoup dans ce drame...

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs