Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Troisième Festival de la bande dessinée, «Bulles en ville», de Fès : La capitale spirituelle célèbre la caricature sociale




Troisième Festival de la bande dessinée, «Bulles en ville», de Fès  :  La capitale spirituelle célèbre la caricature sociale
Les amateurs de la bande dessinée ont rendez-vous à Fès. La capitale spirituelle célèbre, à partir de ce lundi 15 jusqu'au 20 mars courant,  la troisième édition de son jeune Festival « Bulles en ville ». Une édition qui se décline, cette année, sous le signe de la « Caricature sociale ». Un genre de plus en plus prisé par les lecteurs, d'autant qu'il « s'apparente à la BD à travers plusieurs éléments : graphiques, visuels, figuratifs, communicationnels, ludiques », souligne-t-on à l'Institut français de Fès, organisateur de cet événement.
« Ce choix est dicté par l'importance de ce genre, qui est devenu un langage graphique et un instrument de communication, d'interprétation et de médiation. La caricature est l'expression, entre autres, de la satire par le graphisme en mariant  la démarche esthétique et une  vision de la société et des faits d'actualité dans leur globalité. Elle véhicule une vision critique de la société dans sa dimension plurielle via un  prisme polysémique qui embrasse plusieurs éléments de notre quotidien », expliquent les organisateurs.  
Ces motifs et d'autres  ont incité les promoteurs de ce rendez-vous à faire de cette thématique « le point d'ancrage de l'ensemble des animations prévues pour cette 3ème édition de Bulles en ville ». Question sûrement de souligner le rôle et la place d'une expression dont on peut mesurer l'intérêt à bien des niveaux. « Un simple coup de crayon peut retracer un événement, un fait anecdotique, une information qui fait l'actualité sociale ou politique. Par ailleurs, au-delà de la caricature, il y a toujours un ressenti, une mise en cause dont la signifiance ou l'interprétation reste ouverte et plurielle », souligne-t-on à l'Institut.
Pour cette édition, le Festival « Bulles en ville » propose plusieurs activités dont l'objectif est de célébrer la caricature sociale « dans sa diversité et dans sa dynamique qui sont d'ailleurs les traits les plus distinctifs de ce genre ». Le programme prévoit en effet une exposition-hommage au caricaturiste Larbi Sebbane, des expositions des œuvres des caricaturistes Tomi Ungerer (France), Slim (Algérie) et Kroll (Belgique).
Cette manifestation sera aussi marquée par une exposition intitulée « La caricature de la Méditerranée au Moyen Orient » qui réunira plusieurs caricaturistes marocains et arabes à l'instar de Abdellah Derkaoui, Naji Benaji, Lahsen Bakhti, Riham Al Hour (Palestine-Maroc), Brahim Bougharraf, Raed Khalil (Syrie) et Rasha Mahdi (Egypte). Des caricaturistes qui se sont distingués à travers leurs crayons aussi bien dans la presse nationale qu'internationale. « En mettant l’accent sur l’humour ou la dérision, ces caricaturistes ont insufflé leur énergie à travers des traits et  expressions graphiques », précise l'IF.  
Figure également au programme, une résidence d'artistes à laquelle participeront des étudiants des écoles d'art de Casablanca, Rabat et Tétouan, autour d'un projet artistique portant sur la BD et la caricature. Ces derniers seront encadrés par des professionnels marocains et étrangers invités à cette manifestation. Ainsi que des rencontres-débats autour des thèmes « La caricature française et européenne » animée par Slim et Pierre Kroll, « La caricature au Maroc et dans le monde arabe », dirigée par Larbi Sebbane, Rasha Mahdi et Bakhti.
Enfin, les organisateurs proposent des animations d'initiation aux techniques de la BD et de la caricature et des BD-show.

ALAIN BOUITHY
Vendredi 12 Mars 2010

Lu 754 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs