Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Troisième Festival Moonfest de Lalla Takerkoust : Fête au pied des montagnes de l’Atlas




Troisième Festival Moonfest de Lalla Takerkoust : Fête au pied des montagnes de l’Atlas
Rythmes berbères saupoudrés de rock, sonorités africaines, fusion et variétés rythmeront la troisième édition du Festival “Moonfest” dont le coup d’envoi sera donné vendredi 30 avril autour du lac Lalla Takerkoust (province d’Al Haouz).
Carrefour de genres et de couleurs puisés à toutes les rives, cette manifestation propose aux festivaliers venus de toutes les régions du Maroc et d’ailleurs un véritable voyage en musique, riche de découvertes au cœur des montagnes du Haut Atlas dans le strict respect d’un environnement qui fait la fierté et la richesse des lieux. Mais aussi de l’identité rurale.
Trois jours durant, jusqu’au 2 mai, le public célèbrera sous le signe du partage de grands moments d’un Moussem qui se veut moderne et ouvert. A travers une programmation qui ne laisse aucun doute sur sa propension à promouvoir diversité et développement durable. Avec en toile de fond, la valorisation du patrimoine culturel amazigh.
Ainsi figurent au menu de cette édition, outre des concerts de musique, des ateliers de peinture et d’initiation au chant amazigh femmes et enfants, souk associatif, détente, yoga et stretching, plage et randonnées, jam sessions, des ateliers de cirque, projection du documentaire « Home » ainsi qu’une conférence sur l’environnement. Une belle ambiance en perspective que se chargeront de booster les groupes et artistes invités à cette occasion venus notamment de France, Niger, Algérie et du Maroc.
Seront ainsi de cette grande fête, le groupe de rockeurs touareg Désert Rebel (Niger), connu pour user de la musique contre la violence pour faire passer ses messages de paix. De la France, le Festival accueillera les deux frères toulousains, Mouss et Hakim (ex-Zebda). Très «motivés», ils promettent d’enchanter le public aux rythmes de leur dernier opus aux couleurs du monde. A travers une musique agréablement teintée de notes occidentales, Ahmed Soultan défendra les couleurs du Maroc dont la prestation fait la part belle à la pop marocaine.
Autres groupes et artistes marocains attendus à ces festivités, les ensembles Haoussa, Mazagan et Ribabfusion. Le premier proposera du Punk rock d’inspiration issawie, avec une touche de poésie urbaine. Un mix haoussa dans tous ses états qui promet une ambiance électrique. Le second groupe se distingue par un concept unique, le “chaâbi groove”. L’occasion pour le public d’apprécier l’immense talent dont fait preuve la scène actuelle marocaine.
Ribabfusion nous plonge dans l’amazighité moderne, avec cet instrument phare, le ribab, mis en avant. Alors que le groupe Tihihit nous fera balader entre les chants berbères dans un style magique, entraînant et empreint de poésie.
Pour profiter au mieux de ce cadre naturel propice aux rapprochements culturels, les organisateurs dresseront un village de bivouac près de la scène et au pied du lac où se donneront rendez-vous « tous les festivaliers désireux de s’immerger pleinement dans l’expérience et le partage », soulignent-ils.

Libé
Mercredi 28 Avril 2010

Lu 733 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs