Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Trois initiatives complémentaires à la COP22 au nom du Maroc




Le ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime, Aziz Akhannouch, a indiqué, récemment à Agadir, que son département et ses partenaires porteront trois initiatives complémentaires à la COP22 prévue en novembre prochain à Marrakech, au nom du Maroc. Intervenant dans le cadre de la "Green Growth Academy", M. Akhannouch a expliqué que la première de ces initiatives dite "Triple A" a pour objectif d'apporter une réponse efficace et concrète au constat d'un triple biais dans le financement de l'adaptation, de l'agriculture et de l'Afrique. 
La seconde initiative, intitulée "Oasis durables", a pour champ d’intervention les zones oasiennes qui représentent un modèle solidaire d'organisation sociale (autour de l'agriculture, du commerce, des traditions, de l'artisanat...) qui a su s'adapter aux conditions climatiques difficiles et maintenir une riche biodiversité, a ajouté le ministre.
La troisième initiative concerne la pêche maritime. Appelée «La Ceinture bleue», elle s’inscrit dans la continuité de l’initiative "Croissance bleue" promue par la FAO et s'appuie sur les principes de l’économie verte et de l’économie circulaire, a souligné le ministre. 
Ces initiatives ambitionnent de créer les conditions de la durabilité dans des écosystèmes vulnérables aux changements climatiques, a fait savoir M. Akhannouch. 
Le représentant de l'Organisation de l’agriculture et l’alimentation (FAO) au Maroc, Michael Hage, a indiqué, pour sa part, que la durabilité des secteurs de l’agriculture et de la pêche constitue la préoccupation centrale pour la FAO dont le rapport «save and grow» (produire plus avec moins) promeut un nouveau modèle de production agricole intensive alliant à la fois productivité et durabilité environnementale, en cherchant à valoriser les services écosystémiques dans les systèmes de production agricole. «Nous devons faire en sorte d’asseoir la production et la consommation alimentaires sur une base véritablement durable», a-t-il insisté faisant savoir que d’ici 2050, d’après les projections, la population de la planète passera de 7 à 9,2 milliards d’habitants, ce qui exigera une augmentation de la production alimentaire de l’ordre de 60% si les tendances actuelles se confirment. 
Initiée conjointement par la Confédération générale des entreprises du Maroc et le Centre de production propre, cette édition 2016 de la «Green Growth Academy» est placée sous le signe du climat et la création des conditions de la durabilité pour l’agriculture et la pêche.

Libé
Lundi 18 Juillet 2016

Lu 955 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs