Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Trois expositions inédites en hommage au peintre André El Baz à Madrid et Ségovie

Des manifestations organisées par le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger




Trois expositions inédites en hommage au peintre André El Baz à Madrid et Ségovie
Trois expositions inédites seront organisées en hommage au peintre marocain André El Baz, à partir du 24 septembre à Madrid et à Ségovie, en Espagne.
Ces expositions sont initiées par le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME), en partenariat avec l’Institut français d’Espagne. La première exposition “La destrucciôn o la obra “ (La destruction ou l’œuvre), aura lieu au Musée ABC à Madrid du 24 septembre au 10 novembre prochain, indique un communiqué du CCME parvenu à la MAP.
La destruction des Twin Center en septembre 2011 est à l’origine de cette exposition. André El Baz entreprend la démolition de ce sur quoi il avait fondé sa vie. Il découpe ses toiles et ses papiers en morceaux, broie ses dessins, et les place dans des bocaux en verre qui redeviennent après des installations.
La deuxième “Ciudades orientales” (Villes orientales), sera installée dans la salle d’exposition de Casa arabe à Madrid du 24 septembre au 10 novembre 2013. Cette série de peintures sur des villes, réalisées entre 1983 et 1990, dépeint l’attachement du peintre à sa terre d’origine, le Maroc, indique la même source.
Quant à la troisième exposition “El Quijote” (Don Quichotte), elle aura lieu le 26 septembre dans le cadre du prestigieux “Hay Festival à la Alhondiga” de Segovia, à une centaine de kilomètres de Madrid. Elle sera suivie d’une rencontre avec le peintre marocain sur le thème de la thérapie par l’Art.
En novembre 2010, le CCME avait parrainé la présentation d’une rétrospective exceptionnelle de 250 oeuvres d’André Elbaz couvrant plus d’un demi-siècle d’une carrière dédiée aux arts plastiques. Elle avait été couronnée par la publication d’un livre d’art intitulé “Tu en verras de toutes les couleurs: Parcours d’un précurseur de la peinture contemporaine au Maroc”, un recueil qui comporte le récit du vécu d’André Elbaz et de ses expériences partagées avec d’autres artistes marocains.
Né à El Jadida en 1934, artiste nomade et engagé, plasticien pluridisciplinaire, André El Baz est sans conteste l’un des précurseurs de la peinture marocaine contemporaine.

MAP
Samedi 21 Septembre 2013

Lu 318 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs