Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Trois chercheurs marocains candidats au Prix Cheikh Zayed du livre dans les catégories traduction et développement




La Fondation du Prix Cheikh Zayed du livre  a indiqué, lundi, que trois chercheurs marocains figurent sur la longue liste  des candidats à ce prix dans sa 10è édition (2016), pour les catégories  "Traduction" et "Développement et édification de l'Etat".

Dans la catégorie traduction, l'ouvrage "Le phénomène érotique : six  médiations" de Jean Luc Marion, traduit du français vers l'arabe par le  chercheur Youssef Tibess du Maroc, ainsi qu'une œuvre de l'Italienne Cristina  D'Ancona sur la métaphysique grecque et la philosophie arabe, traduite par le  Marocain Issam Marjani, ont été retenus dans le cadre de ce prix.
 Au total, onze oeuvres de chercheurs de Syrie, d'Egypte, d'Irak, de  Jordanie, de Tunisie et de France figurent sur la longue liste de la catégorie  "traduction".

Pour ce qui est de la catégorie "Développement et édification de l'Etat",  six candidatures sont en lice, dont une œuvre du  chercheur marocain Aziz El Haddadi, outre des candidats des Emirats, d'Irak,  des Etats-Unis et d'Egypte.
Le nombre total des œuvres présentées dans cette catégorie était de 138 et  leurs auteurs appartiennent à 14 pays.
 A noter que le Prix Cheikh Zayed du livre comporte neuf catégories, à savoir  : "Prix Cheikh Zayed pour le développement et l'édification de l'Etat", "La  littérature de l'enfant", "Le jeune auteur", "La traduction", "Les lettres",  "Les arts et les études critiques", "La culture arabe dans les autres langues",  "L'édition et les techniques culturelles", et "La personnalité culturelle de  l'année".

Créée en 2006, le Prix Cheikh Zayed du livre est une "distinction" autonome  attribuée annuellement aux créateurs parmi les penseurs, les éditeurs, et les  jeunes, pour leurs contributions dans les domaines de l'écriture et de la  traduction dans les sciences humaines, ayant un impact remarquable en termes  d'enrichissement de la vie culturelle, littéraire et sociale, conformément à  une panoplie de critères scientifiques et objectifs.

Le Prix Cheikh Zayed du livre vise aussi à rendre hommage aux personnalités  agissantes ayant présenté des réalisations distinguées sur les plans arabe et  international, et rapprocher le lecteur de ces réalisations, tout en lui  permettant de connaître les expériences créatrices et les nouvelles  réalisations sur le plan intellectuel.
Cette distinction se propose aussi d'inciter les jeunes à la créativité et à  la recherche en encourageant l'esprit de compétition positive dans ce domaine.




Jeudi 3 Décembre 2015

Lu 371 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs