Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Triste balkanisation




C’est avec la main sur le cœur que l’on a suivi les dernières péripéties par lesquelles a dû passer le RNI. Pas besoin en effet d’être particulièrement rniste pour s’intéresser à ce tout ce qui se préparait, se mijotait ou se tramait au sein, et tout autour du Rassemblement des Indépendants. Il y avait, en fait, une grosse inquiétude de voir se concrétiser une quelconque scission pour accoucher d’un RNI 1 et d’un RNI 2. Un parti donc de plus. De trop. On est assez gavés en partis voire, dans ce champ politique trop nourri, de sous partis ou de… pas partis du tout. Finalement, la raison a prévalu même si, pour en arriver là, il a fallu qu’un gros fusible saute.
Cette fois c’est du côté du Mouvement populaire que l’on se tourne avec toujours la même appréhension. Heureusement qu’il y en a qui font tout pour limiter les dégâts quitte à chercher à faire quelque omelette sans casser des œufs. On a eu trop de Mouvements jusque-là. Pitié !
Cette maudite inflation n’a pas épargné le champ syndical. On a ainsi vu naître non pas que des « centrales » syndicales, ou des syndicats tout court, mais aussi quelques associations ou groupuscules qui sont prêts à tout pour ravir la vedette à tout ce beau monde.
La triste illustration de cette misérable incongruité nous est servie en ce février aux dépens des pauvres usagers de quelques moyens de transport public. Les conseillers et autres députés ont eu beau amender. Le ministre a eu  beau argumenter et convaincre. Les syndicats, les vrais, ont beau se réjouir de voir le projet de code de la route épouser une forme qui n’était pas sans les satisfaire. Mais quelques mystérieux « militants » sont désespérément là, avides de prouver  leur existence en ramant à contre-courant, quitte à décider d’une grève, de son annulation ou de son report, par la suite sous prétexte que quelques soi-disant négociations seraient en cours.

Mohamed BENARBIA
Lundi 8 Février 2010

Lu 1180 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs