Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Trêve d’intox




Trêve d’intox
Que SPS, agence propagandiste du Polisario, cherche à dénaturer la réalité, c’est à la limite compréhensible, mais cela l’est beaucoup moins quand une certaine presse nationale en fait de même. Aussi ne serait-il pas superflu d’éclairer la lanterne de ceux qui ont pris pour leur compte la version séparatiste en évoquant la participation d’une délégation de l’USFP à la réunion du Conseil tenue par l’Internationale socialiste à Cascais du 4 au 6 février. De fait, les choses sont on ne peut plus claires comme en atteste la déclaration concernant le monde arabe adoptée par l’IS et mise en ligne sur son site.
A moins de le sortir de son contexte à des fins de pure propagande, le contenu de cette déclaration ne prête pas à confusion.
Ainsi en est-il de la question des droits de l’Homme. La formulation concernant les violations répétées de ces droits ne met  pas automatiquement le Royaume à l’index, mais renvoie à la situation à Tindouf, comme la délégation marocaine l’a réitéré à maintes reprises.
En outre, la décision de l’Internationale socialiste d’envoyer une  mission dans l’esprit de la proposition du Comité Méditerranée constitue une réponse à une demande émanant de la délégation marocaine qui a, entre autres, déjoué une manœuvre des séparatistes qui voulaient que  cette délégation soit formée dans le cadre du Comité Afrique.  De plus, le rappel, en tête de la déclaration que l’IS défend les valeurs universelles de la démocratie et des droits de l’Homme met les ennemis de notre intégrité territoriale en porte-à-faux par rapport à ces principes au regard du fait que le Polisario est un parti unique de type stalinien. Ce qui donne également tout son sens aux efforts consentis par la délégation marocaine pour que celui-ci demeure observateur, qu’il n’ait pas droit de prendre la parole comme le stipulent les nouveaux statuts et que tout  changement en la matière passe par une commission idoine dont l’USFP est membre.
Suite de la première page
Quant au concept de décolonisation évoqué dans ce même document, il a été utilisé pour rappeler que le Maroc a récupéré ses provinces sahariennes jadis colonisées par l’Espagne.
Pour ce qui est de l’autodétermination ou du référendum, il conviendrait de rappeler qu’ils font partie de décisions onusiennes, sachant que la délégation marocaine œuvre dans le cadre d’une majorité africaine, latino-américaine et  comprenant également les partis de l’Europe du Nord et qui se trouvent encore sous l’influence de la propagande séparatiste.
Il est connu que les rapports de force ne changent pas du jour au lendemain, mais il n’en reste pas moins que l’action menée par la délégation de l’USFP était d’une grande importance.
Il aurait de ce fait été mieux approprié, et plus professionnel, surtout, de prendre contact avec les membres de cette délégation composée de potentialités confirmées, pour avoir l’information à la source et éviter de la sorte de reprendre à son compte, et dans son propre pays, la propagande séparatiste.

Libé
Mercredi 13 Février 2013

Lu 534 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs