Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Transport urbain par autobus dans la région de Rabat : “Véolia Transport” rafle la mise




Transport urbain par autobus dans la région de Rabat : “Véolia Transport” rafle la mise
C'est désormais officiel. Après une longue gestation et un parcours douloureux, le service de transport collectif urbain par autobus dans la région de Rabat-Salé-Zemmour-Zaër a été concédé au groupement franco-marocain composé de Véolia Tranport (51%), du groupe Bouzid (28,06%) et du groupe Hakam (20,9%).
La cérémonie de signature du contrat de concession s'est déroulée hier et en grande pompe, en présence du wali de la région, des maires de Rabat, de Salé, et de Skhirat-Témara ainsi que des représentants des sociétés délégataires. La société délégataire prendra donc, pour les 15 prochaines années, la gestion de service de transport collectif dans cette région. Une durée durant laquelle elle s'engage à moderniser ce service en mettant en avant des critères de qualité de service, de confort, et de sécurité. Pour ce faire, le groupement compte investir près de 2 milliards de DH dont une bonne partie sera consacrée au renouvellement du parc existant. Un premier programme d'investissement consiste en le renouvellement de 400 bus durant les 18 premiers mois, sachant que lors du démarrage, la société utilisera les 634 autobus déjà existants dans le parc. A terme, ce parc sera constitué de 563 véhicules, répartis entre 413 autobus standard et 150 autobus articulés. Au niveau tarification, le tarif actuel de 4 DH sera ramené à 3,5DH. Selon la société, ce tarif ne sera revu à la hausse que lorsque les passagers seront en mesure d'apprécier l'amélioration de la qualité de service. Mais dans tous les cas, ce prix ne devrait pas dépasser les 4,5DH dans le trajet le plus long, à savoir, celui reliant Salé à Témara.
Le groupement prendra également en charge la structuration du réseau et la création de voies dédiées aux bus, dont 6,8 km seront construits immédiatement, 37,5km seront construits à court terme et 39 km à moyen terme. Ce réseau qui sera structuré sur six ligne complétées en ligne secondaires et locales sera composé de 1500 points d'arrêt dans 500 abribus.
Sur le plan social, la société prendra en charge les 361 anciens salariés de la Régie de transport en commun de Rabat et donnera la priorité de recrutement aux employés des salariés des sociétés de transport marocaines n'ayant pas pris part à cette concession. Un programme d'emploi qui vise le recrutement de 3000 collaborateurs. La question est de savoir aujourd'hui quel sera le sort des 2000 autres salariés qui n'auront pas la chance d'être recrutés par cette nouvelle société. Une interrogation à laquelle aucun des participants lors de cette signature n'a daigné répondre.

Amina SALHI
Vendredi 27 Février 2009

Lu 1367 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs