Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Transferts : Le mercato hivernal promet d’être chaud




Transferts : Le mercato hivernal promet d’être chaud
A moins de deux semaines de l’ouverture du marché hivernal des transferts, prévue le 17 de ce mois, plusieurs clubs s’activent en vue de ne pas rater le coche dans l’espoir de dénicher la perle rare susceptible d’apporter un plus à leurs équipes lors de cette deuxième moitié du championnat qui s’annonce des plus disputées.
Sauf que pour s’assurer les services d’un bon élément, il faut y mettre le paquet. Ce qui n’est pas donné aux clubs à petits budgets qui, faute de moyens, seront de nouveau doublés par les grosses écuries qui ne manqueront certainement pas de casser leur tirelire.
Si lors du mercato estival, la vedette a été ravie par le Raja qui s’est renforcé à coups de millions, disposant désormais de l’effectif le plus étoffé du championnat avec des doublures pour chaque poste, le marché hivernal pourrait être dominé par les deux clubs rivaux des Verts, le WAC et l’ASFAR s’entend.
Pour les Rouges, un remue-ménage dans l’effectif se veut logique du fait que le coach Baddou Zaki, qui a repris les destinées du club en plein championnat, n’a pas occulté son intention de revoir son groupe. Et le premier joueur qui pourra quitter le club, sauf arrangement de dernière minute, est Jawad Laghrib qui n’apprécie guère son statut de réserviste, tout comme d’ailleurs Abderrazzak Lamnasfi relégué chez les espoirs.
Pour les arrivées, les dirigeants du Wydad n’ont pas tardé à se rendre à l’évidence, à l’instar de Baddou Zaki, que l’ex-international Youssef Hadji est trop cher pour le club. Sa rémunération annuelle du côté de son club qatari d’Al Arabi vaut beaucoup plus que la totalité des salaires des joueurs et staff de l’équipe compris. Reste donc la piste des joueurs  qui ont déjà porté les couleurs du club, Khalid Sekkat et Jamal Allioui qui évoluent en Ligue 2 française. Deux cadres qui pourraient constituer une bonne opération pour le WAC dont le secteur défensif se veut comme son maillon faible. A ces deux éléments, les superviseurs wydadis ont un œil sur le Sénégalais du Moghreb de Tétouan, courtisé également par le voisin rajaoui.
A propos des Verts, ils seraient en pourparlers avec l’ex joueur de l’équipe nationale et du club français du Havre, Hassan Alla, de même qu’ils sont également intéressés par Benahnia, lourdement sanctionné par le MAT et qui voit son avenir ailleurs, bien loin des cieux tétouanais.
Autre grand nom qui alimente les discussions sur les transferts est celui du buteur du championnat Abderrazzak Hamdallah. Il est vrai que son club formateur l’Olympique de Safi avait fait en début de saison de grands efforts pour le retenir. Mais l’OCS ne pourrait faire davantage, surtout si la nouvelle offre est conséquente, d’autant plus que deux grands clubs, à savoir le Raja et l’AS.FAR voudraient avoir le dernier mot dans cette affaire.
Outre Hamdallah, le club des FAR a manifesté son intérêt pour le keeper du MAS, Anas Znaiti. Une transaction qui pourrait prendre forme, si l’on sait que les Militaires sont coachés par Rachid Taoussi, l’ex-entraîneur du MAS qui connaît très bien Znaïti.
En attendant l’ouverture officielle du mercato hivernal, les négociations vont bon train et chaque équipe tâche de conclure son affaire avant qu’elle ne soit coiffée au poteau par un autre club mieux disant. La concurrence promet de battre son plein, et ce à tous les niveaux.  Pour les équipes du haut du tableau, un effectif renforcé est synonyme d’une fin de saison dans de parfaites dispositions. Ainsi, l’équipe qui décrochera le titre de champion balisera son chemin pour le Mondial FIFA des clubs dont les deux prochaines éditions 2013 et 2014  auront lieu au Maroc. Et rien que de participer au premier tour de ce tournoi devra laisser dans la caisse du club nanti un peu plus de 40 millions de dirhams. Sans omettre qu’en plus du sacre tellement convoité, tout club voudra terminer dans les premières loges en vue d’obtenir une qualification en compétitions africaine ou arabe.

MOHAMED BOUARAB
Jeudi 6 Décembre 2012

Lu 812 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs