Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Traitement expérimental prometteur contre la leucémie




Des lymphocytes T, responsables de la défense immunitaire des cellules du corps, qui ont été génétiquement modifiés, se sont révélés efficaces contre la leucémie lymphoïde chronique, forme la plus courante du cancer du sang, selon une étude expérimentale publiée mercredi.
Selon les chercheurs de la Faculté de médecine de l'Université de Pennsylvanie (est), cette thérapie a permis des rémissions d'un an à ce jour pour deux des trois patients ayant fait l'objet de cette recherche, qui souffraient de leucémie à un stade avancé. Le troisième a eu une récurrence de la maladie après quatre mois, mais sous une forme atténuée.
Cette approche pourrait aussi être appliquée pour traiter d'autres cancers comme celui du poumon, de l'ovaire et le mélanome mais doit encore faire l'objet de plus de recherche, selon les auteurs de cette percée.
Ce traitement a consisté à prélever des lymphocytes T chez ces malades et à les modifier génétiquement à l'aide d'un lentivirus afin qu'ils attaquent sélectivement les cellules cancéreuses, toutes porteuses d'une certaine protéine, et épargnent la grande majorité des cellules saines du corps.
Ces chercheurs ont également programmé les lymphocytes T pour qu'ils accélèrent leur multiplication.
Les chercheurs ont ensuite injecté leurs lymphocytes modifiés à ces patients qui avaient été préalablement traités par chimiothérapie.
"Dans les trois semaines, les tumeurs avaient été détruites avec une efficacité jamais observée auparavant", explique le Dr Carl June, professeur de pathologie au centre du cancer Abramson de l'Université de Pennsylvanie, principal auteur de ces travaux parus dans le New England Journal of Medicine et la revue Science Translational Medicine.
"Cela a été beaucoup plus efficace que ce à quoi nous nous attendions", souligne ce chercheur, estimant que ces lymphocytes T génétiquement modifiés qu'il appelle "tueurs en série" ont détruit près d'un kilo (910 grammes) de tumeur cancéreuse chez chaque malade.

Libé
Lundi 15 Août 2011

Lu 221 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs