Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Trafic de drogue par hélicoptère entre le Maroc et l’Espagne

15 personnes arrêtées en Espagne dont deux de nationalité marocaine




Les forces de sécurité espagnoles viennent de démanteler deux organisations impliquées dans le trafic de drogue depuis le Maroc, selon la presse espagnole.
Durant cette opération dénommée « Bombardement » (Bombardeo) et menée par la Guardia civil, 15 personnes ont été appréhendées à Malaga, Cadis, Tolède et Madrid. Il s’agit de six Espagnols, sept Français et deux Marocains et qui vont être poursuivis pour des délits de trafic de drogue, appartenance à une organisation criminelle et possession d’armes à feu.
La première phase de cette opération a commencé en mai 2014 lorsque la Guardia civil a mis le grappin sur le premier hélicoptère ayant réalisé un vol nocturne depuis le Maroc. Cet aéronef qui transportait du hachich vers un lieu inconnu, avait percuté des câbles de haute tension, ce qui avait causé la mort de son pilote.
En dépit de la perte de ce premier hélicoptère, les membres des deux réseaux mis en cause ont poursuivi leurs activités. Et leurs instigateurs ont pu acquérir, en octobre dernier, un nouvel hélicoptère plus rapide que le premier et dont la capacité est plus grande.
En décembre 2014, deux hélicoptères avaient été interceptés par la Guardia civil qui a appréhendé quatre personnes et procédé à la saisie d’une importante quantité de hachich.
Après plusieurs mois d’investigations, les services de sécurité espagnols ont pu déterminer l’identité des membres dirigeants de ces réseaux qui « sont parfaitement hiérarchisés».
 « En dépit de la dangerosité des vols en pleine nuit et à basse altitude, l’une de ces organisations disposait d’un instructeur de vol qui est aussi expert en sauvetage en haute montagne. Cet homme a été arrêté alors qu’il enseignait à une autre personne les techniques du vol nocturne lors d’un vol retour du Maroc vers la Péninsule ibérique. Il transportait quelque 600 kg de hachich », a assuré l’agence espagnole EFE.
La Guardia civil a saisi lors de cette opération 810 kg de drogue, trois hélicoptères d’une valeur estimée à 2,5 millions d’euros, quatre véhicules, quatre livres de vol, des téléphones mobiles, des appareils de vision nocturne, et du matériel informatique.
L’enquête a pu déterminer l’identité de la personne ou des personnes qui ont acheté, financé et immatriculé les hélicoptères ainsi que celle du copilote de nationalité espagnole que les forces de sécurité n’ont pas pu arrêter.

M.T
Vendredi 16 Octobre 2015

Lu 2413 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs