Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Tournoi de Halle : Les grosses raquettes au rendez-vous




Tournoi de Halle : Les grosses raquettes au rendez-vous
Vingt-quatre heures après son triomphe parisien, Rafael Nadal est arrivé sous les acclamations mardi à Halle (Allemagne), où Roger Federer s'est entraîné à l'abri des regards, tandis que l'Allemand Tommy Haas faisait son entrée, écourtée par l'abandon de l'Australien Bernard Tomic.
"Je suis ravi de rejouer à Halle", a confié Nadal en arrivant à l'hôtel jouxtant l'entrée du complexe où il était accueilli aux cris de "Rafa" par une meute de fans avides de le voir enfin. Il avait délaissé le gazon allemand depuis 2005 (éliminé au 1er tour), au profit du Queen's. Le temps de s'installer, de recevoir un énième gâteau d'anniversaire (26 ans le 3 juin) aux couleurs de Roland-Garros et de Halle, le maître incontesté de la terre rouge est allé taper ses premières balles en fin d'après-midi, sur un court à l'écart.
Le Majorquin, N.2 mondial, fera son entrée dans le tournoi mercredi en double avec son compatriote Marcel Granollers avant de se lancer à l'assaut du trophée en simple jeudi contre le Slovaque Lukas Lacko, vainqueur du qualifié russe Konstantin Kravchuk (2-6, 6-2, 6-3).
Nadal a remporté ses trois premières confrontations avec le Slovaque, qui a tout de même réussi l'exploit de lui infliger un 6-0 au deuxième set du tournoi de Doha l'an dernier...
Federer, qui avait eu son bain de foule la veille pour l'inauguration de la rue portant son nom, s'est entraîné en fin de matinée pour préparer sa quête d'un 6e titre à Halle. Premier test jeudi, face à l'Allemand Florian Mayer.
Le public local s'est réjoui de la qualification de Tommy Haas, hâtée par l'abandon de l'Australien Bernard Tomic, malade, à 5-2 dans la première manche.
Haas, lauréat en 2009, avait appris quelques heures plus tôt qu'il était l'heureux bénéficiaire d'une wild-card pour disputer son 13e Wimbledon. Une source de motivation avant d'affronter au prochain tour l'Espagnol Marcel Granollers (N.6), qui a réussi ses débuts à Halle en disposant facilement du qualifié allemand Misha Zverev.
L'Italien Andreas Seppi, tête de série N.7, qui avait fait trembler Novak Djokovic en 8es de finale à Roland-Garros, a été la première tête à tomber, victime du vétéran tchèque Radek Stepanek, 7-6 (8/6), 4-6, 7-6 (9/7).

Libé
Jeudi 14 Juin 2012

Lu 205 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs