Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

“Touche pas à mon enfant” signe des conventions avec des organismes internationaux




“Touche pas à mon enfant” signe des conventions avec des organismes internationaux
"Touche pas à mon enfant" a signé, jeudi à Agadir, deux conventions, d'une durée d'une année, avec deux partenaires internationaux portant sur les questions liées à l'enfance et à la sensibilisation contre les agressions sexuelles, à travers la conscientisation pédagogique et l'implication des milieux artistique, culturel et universitaire.
En vertu du premier accord, signé par la présidente de ladite ONG Mme Najat Anwar et la présidente-déléguée du Festival Italo Marocchino Mme Fatiha Rouissem, les deux parties s'engagent notamment à organiser des conférences de presse en Italie ou dans des pays où "Touche pas à mon enfant" n'a pas de partenaire ou d'interlocuteur, aux fins de présenter et de sensibiliser sur des cas pertinents dans la limite des moyens disponibles.
Les signataires préconisent aussi d'organiser des excursions et sorties au profit d'enfants victimes de violences sexuelles en Italie et des colloques de sensibilisation dans certaines écoles en Italie au profit des enfants et des mères, de tenir des rencontres et de nouer des relations avec des associations de même intérêt.
Le second protocole, signé par Mme Anwar et le recteur de l'Université de la ville de Belgorod de la Fédération de Russie Mme Irina Borisovna Lgnatova, vise à asseoir des relations de collaboration et à favoriser l'échange de données et d'expériences en matière de droit des enfants, notamment la lutte contre les violences sexuelles.
Les deux parties s'engagent également à s'entraider pour la réussite de toute manifestation culturelle dans l'intérêt de l'enfant de façon générale (festival, représentation chorégraphique, pièces théâtrales, salons de l'enfance, courts ou longs métrages et soirées artistiques). Dans une déclaration à la MAP, Mme Anwar a souligné l'importance de la conclusion de ces deux conventions qui permettront à son association d'étendre et d'étoffer ses partenariats à l'international et de confirmer sa présence dans nombre de festivals artistiques, ainsi que dans les milieux universitaires, d’autant que l'agression sexuelle des enfants s'avère un phénomène qui transgresse les frontières.
Après avoir rappelé la signature, récemment à Agadir, d'une convention de partenariat avec le ministère de la Santé permettant à son ONG de travailler de concert avec 96 unités du ministère chargées de l'enfance, elle s'est félicitée de l'adhésion du milieu artistique marocain, toutes tendances et sensibilités confondues, tant au Maroc qu'à l'étranger, aux efforts tendant à mettre un terme au phénomène de l'agression sexuelle contre les enfants.
La cérémonie de signature de ces deux accords s'est déroulée en présence d'une pléiade d'artistes et de comédiens marocains et étrangers venus prendre part à la 11ème édition du Festival "Cinéma et migrations", organisé du 11 au 15 courant à Agadir par l'Association Initiative culturelle.

Lundi 17 Novembre 2014

Lu 906 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs