Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Tops et flops de 2008 : D'Arshavin aux Bleus de Domenech




Tops et flops de 2008 : D'Arshavin aux Bleus de Domenech
L'Euro-2012 commencera demain et c'est l'occasion de revenir sur les tops et les flops de la précédente édition, en 2008 en Autriche et en Suisse, marquée par l'explosion d'Arshavin et l'implosion des Bleus de Domenech.
Les tops
La Russie d'Arshavin
Andrei Arshavin a crevé l'écran il y a quatre ans. Vainqueur de feu la Coupe de l'UEFA avec son club du Zenit Saint-Pétersbourg, Arshavin avait porté sa sélection jusqu'en demi-finales de l'Euro, étalant sa technique à la face de l'Europe. Six ans après avoir hissé la Corée du Sud dans le dernier carré du Mondial-2002, le sélectionneur-baroudeur Guus Hiddink avait alors réussi là un nouveau miracle.
L'Espagne impose son style
Avec le titre en 2008, les supporteurs de la Roja s'étaient enfin réconciliés avec leur équipe nationale, vainqueur d'un grand tournoi pour la première fois depuis l'Euro-1964. Jeu porté vers l'avant, prime accordée à la technique: l'Espagne avait imposé un style qui allait encore lui rapporter gros deux ans plus tard avec le titre suprême du Mondial-2010. Xavi, le grand couturier de ce jeu léché, régnant sur l'empire du milieu de terrain espagnol, finissait d'ailleurs meilleur joueur du tournoi, désigné par les experts de l'UEFA.
Des petites nations insolentes
Russie, Turquie, Croatie: autant d'équipes que personne n'attendait à ce niveau en 2008 et qui avaient su parfaitement combler le vide laissé par certaines grandes nations (Italie, France, Portugal, Pays-Bas) décevantes. L'occasion de découvrir de nouvelles têtes d'affiches comme, par exemple, le +Cruyff+ croate, Luka Modric.
Les flops
Les Bleus de Domenech
Finalistes du Mondial-2006, les Bleus s'effondraient: aucune victoire, 6 buts encaissés et 1 seul marqué. Le parcours des Bleus aura été marqué par le calvaire de Patrick Vieira, incorporé dans le groupe mais incapable de jouer le moindre match en raison d'une blessure. Sa conférence de presse surréaliste la veille du dernier match des Bleus, où "Pat" livrait son ressentiment et pointait du doigt l'encadrement médical, avait fini de noircir le tableau. Le soir de l'élimination, le sélectionneur Raymond Domenech stupéfia les télévisions du monde entier en demandant la main de sa compagne en direct, au lieu du mea-culpa attendu. Deux ans plus tard, toujours avec Domenech, les Bleus tomberont encore plus bas avec la fameuse grève en mondiovision de Knysna.
Des orages qui privent d'images
Un violent orage sur Vienne, où se trouvait le centre opérationnel de diffusion télévisée (IBC), fut à l'origine des perturbations qui affectèrent la retransmission dans le monde entier de la demi-finale de l'Euro-2008, Allemagne-Turquie à Bâle. Trois coupures de six minutes perturbèrent la retransmission de la rencontre, soulevant le mécontentement des diffuseurs, s'en prenant à l'UEFA, productrice des images fournies aux télévisions, via la société HBS (Host broadcast services).
Cristiano Ronaldo
en catimini
Le Portugais, annoncé comme +la+ grande vedette de l'Euro-2008, a immensément déçu, ne montrant son talent que par bribes au premier tour. Contre l'Allemagne en quarts de finale, il fut totalement étouffé. Dès l'élimination de son pays, la star exprima son désir de s'engager au Real Madrid après cinq années à Manchester United. Ses priorités étaient visiblement ailleurs. CR7, quatre ans plus tard, est toujours aussi attendu. Et le Portugal est tombé dans un groupe de la mort avec Pays-Bas, Allemagne et Danemark.

AFP
Vendredi 8 Juin 2012

Lu 122 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs