Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Tirs nourris d'armes à feu à Lubumbashi


L'opposant Tshisekedi appelle le peuple à ne plus reconnaître Kabila



Des tirs nourris d'armes à feu ont été entendus mardi matin à Lubumbashi, deuxième ville de la République démocratique du Congo, où les forces de l'ordre sont largement déployées au dernier jour du mandat du président Joseph Kabila, a indiqué le correspondant local de l'AFP.
Les tirs ont commencé vers 09H15 (07H15 GMT) dans un quartier du sud de cette ville du sud-est du pays, selon ce journaliste passé peu avant dans cette zone, théâtre d'affrontements entre des manifestants et la police dont témoignaient plusieurs pneus brûlés abandonnés sur une chaussée jonchée de pierres.
Le correspondant de l'AFP a entendu des rafales nourries pendant une vingtaine de minutes qui ont ensuite fait place à des tirs par intermittence jusque peu après 10H00.
Dans la commune de Matuba, où le journaliste avait trouvé plus tôt les traces d'affrontements, un officier supérieur de la police lui a indiqué que ses hommes avaient fait face à des "groupes de manifestants" hostiles de cinq ou dix personnes.Jean-Claude Kazembe, gouverneur du Haut-Katanga, province dont Lubumbashi est la capitale, a déclaré à l'AFP que "parmi les manifestants (à Katuba), on en a repérés trois qui sont armés".
"C'est ce qui justifie que la police tire des balles réelles en l'air pour disperser des civils", a ajouté le gouverneur.
Lubumbashi est le fief de l'opposant en exil Moïse Katumbi, candidat à la présidentielle qui devait avoir lieu cette année mais qui a été reportée sine die.
M. Kabila, dont le mandat s'achèvait mardi, est au pouvoir depuis 2001 et la Constitution lui interdit de se représenter. Le chef de l'État entend se maintenir au pouvoir jusqu'à ce que soit élu quelqu'un pour lui succéder.
L'opposant congolais historique Etienne Tshisekedi a appelé dans la nuit de lundi à mardi le peuple "à ne plus reconnaître" le président.
La situation est très tendue en RDC depuis 48 heures. La plupart des grandes villes du pays sont sous la coupe réglée des forces de l'ordre et la population reste massivement chez elle.
"Je lance un appel solennel au peuple congolais à ne plus reconnaître l'autorité de M. Joseph Kabila, à la communauté internationale de ne plus traiter avec Joseph Kabila au nom de la République démocratique du Congo", déclare le vieil opposant d'une voix ânonnante.
Valentin Mubake, proche conseiller de M. Tshisekedi, a confirmé à l'AFP l'authenticité de cette vidéo tournée dans la résidence du "Sphynx de Limete", le quartier où il réside à Kinshasa.
La vidéo n'était pas visible en RDC où les autorités ont ordonné le filtrage, depuis dimanche soir, de tout contenu photo ou vidéo sur les réseaux sociaux.
M. Tshisekedi, qui vient tout juste de fêter ses 84 ans, a invité également le "peuple à rester vigilant et mobilisé pour des actions pacifiques, conformément à l'article 64 de la Constitution pour mettre fin à la forfaiture et à la trahison perpétrée par M. Joseph Kabila".
Le président de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) déclare également donner son accord au Rassemblement, large coalition d'opposition formée autour de sa personne, à "pousuivre les négociations" avec le pouvoir lancées le 8 décembre par les évêques catholiques du pays afin de trouver une sortie pacifique à la crise politique qui mine la RDC depuis la réélection contestée de M. Kabila fin 2011.

Libé
Mardi 20 Décembre 2016

Lu 184 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs