Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Tirs de roquettes sur Eilat, un engin explose en Jordanie : 33 Palestiniens blessés dans une explosion à Gaza




Une salve de roquettes a été tirée hier matin sur le port d’Eilat sur la Mer rouge dans le sud d’Israël, sans faire de victime ni de dégât, mais un engin a frappé le port adjacent d’Aqaba faisant quatre blessés. Un responsable de la police israélienne, a indiqué que “deux roquettes sont tombées dans la mer”, deux autres “apparemment sont tombées en territoire jordanien” et les débris d’une cinquième roquette sont recherchés dans le nord de la ville d’Eilat.
Il a estimé que les tirs à 07H45, “venaient du sud” en allusion à la péninsule égyptienne du Sinaï, à une dizaine de kms au sud.
Selon un source officielle jordanienne, une roquette de type Grad a atteint hier matin le port d’Aqaba faisant quatre blessés.”Une roquette de type Grad est tombée à l’aube aujourd’hui sur une rue d’Aqaba, proche de l’hôtel Intercontinental, détruisant deux voitures et blessant quatre personnes, dont une est dans un état grave”, a indiqué le ministre jordanien de l’Intérieur Nayef Qadi.
Le ministre de l’Information Ali Ayed, qui a indiqué que la roquette est tombée à 07H45, a affirmé à l’AFP que la roquette “n’a pas été tirée du territoire jordanien”.
Le 22 avril, deux roquettes étaient tombées sans faire de blessé près de la ville d’Eilat. L’une a explosé en mer où des débris ont été retrouvés, l’autre dans le port d’Aqaba endommageant un entrepôt. Ces attaques n’avaient pas été revendiquées. Des sources sécuritaires israéliennes les avaient attribuées à des réseaux djihadistes, actifs, selon elles dans le Sinaï.
Les villes d’Aqaba et d’Eilat sont nichées au fond du golfe d’Aqaba, un étroit bras de mer d’une largeur de quelques kilomètres, limité d’un côté par le Sinaï égyptien et de l’autre par l’Arabie saoudite.
Compte tenu l’imprécision des roquettes Grad, de 20 km de portée, un tir contre Eilat peut facilement atteindre par erreur Aqaba.
Vendredi, une roquette de type Katioucha tirée de Gaza s’est également abattue sur Ashkelon, dans le sud d’Israël, endommageant des voitures et brisant des vitres, sans faire de blessé, selon des sources militaires.
En 2005, un groupe lié à Al Qaïda avait revendiqué la responsabilité d’un tir de roquette contre un navire de guerre américain dans le port d’Akaba qui avait manqué sa cible et tué un soldat jordanien à terre.
En 2007, un kamikaze palestinien avait réussi à franchir la frontière israélienne à partir du Sinaï et avait tué trois personnes en se faisant exploser avec sa bombe dans une boulangerie d’Eilat. Par ailleurs, trente trois Palestiniens ont été blessés au cours de la nuit de dimanche à hier lundi par une explosion d’origine inconnue dans le camp de réfugiés de Deir al Balah, au sud de la ville de Gaza, a-t-on appris de sources médicales palestiniennes.  L’explosion de forte puissance a détruit une maison où vit un responsable du bras armé du mouvement islamiste Hamas, les Brigades Ezzedine Al-Qassam, blessant grièvement une femme et plus légèrement les autres résidents.
Les services de sécurité du Hamas qui contrôle la bande de Gaza, ont affirmé que la maison avait été atteinte par un bombardement israélien, mais des témoins ont seulement entendu une déflagration.
Un porte-parole militaire israélien a quant lui à opposé un démenti formel, soulignant que l’armée n’avait pas lancé d’opérations, ce qui impliquerait qu’un stock d’explosifs a sauté dans le bâtiment. L’aviation israélienne avait mené dimanche avant l’aube deux raids contre deux tunnels servant à la contrebande dans la bande de Gaza en réponse à un nouveau tir de roquette palestinien contre le sud d’Israël.

AFP
Mardi 3 Août 2010

Lu 487 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs