Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Tirées par la chute des exportations des phosphates et dérivés : Les exportations marocaines ont baissé de 30 % en 2009




Les ventes à l'étranger des biens de consommation marocains ont atteint, à fin novembre dernier, quelque 30,7 milliards de dirhams (MMDH), préservant ainsi leur première place parmi les groupes de produits à l'exportation, malgré un recul de 2,1 % par rapport au niveau enregistré une année auparavant.
Selon l'Office des changes, qui vient de publier les indicateurs des échanges extérieurs du Maroc pour la période janvier-novembre, la baisse des exportations des produits finis de consommation s'explique essentiellement par le recul des expéditions des vêtements confectionnés (-5,6 %) et des articles de bonneterie (-1,9 %).
Les ventes des produits finis de consommation occupent ainsi la première place des exportations nationales de marchandises, qui ont atteint, à fin novembre dernier, quelque 103,2 MMDH pour accuser une baisse de 30,6 % par rapport à la période correspondante de 2008.
Selon l'Office des changes, hormis l'or industriel, les différents groupes de produits à l'exportation se sont inscrits en baisse durant cette période, particulièrement les demi-produits (-45,9 % à 28,1 MMDH), les produits bruts (-59 % à 9,47 MMDH), les produits alimentaires (-13,9 % à 20,9 MMDH) et les biens d'équipement (-21,3 % à 11,5 MMDH).
Les ventes de phosphates et dérivés, qui constituent l'une des principales composantes des exportations nationales, se sont élevées, à fin novembre 2009, à 17,7 MMDH, s'inscrivant ainsi en régression de 65,1 % par rapport à la même période de 2008, une année exceptionnelle en matière d'évolution des cours des phosphates et dérivés sur le marché international.
Comparées à une année normale (2006), les ventes du groupe OCP ont enregistré une hausse de 11,9 %, souligne l'Office ajoutant que les exportations des services ont atteint quelque 89,2 MMDH (-6,3 %).
Par ailleurs, les importations nationales de marchandises ont atteint, au terme des onze mois de 2009, quelque 239,4 MMDH pour afficher un recul estimé par l'Office des changes à 21,3 %.
L'évolution des importations par groupement d'utilisation laisse apparaître des baisses au niveau de l'ensemble des groupes de produits, note la même source, ajoutant que seules les importations des services ont enregistré une hausse (+7,8 % à 50,2 MMDH).
Il ressort ainsi des statistiques de l'Office que la balance commerciale des biens et services a dégagé, à fin novembre, un déficit de 83 MMDH et un taux de couverture de 69,8 %.
Au terme des onze premiers mois de l'année écoulée, les échanges commerciaux du Maroc avec l'étranger ont porté ainsi sur environ 342,6 MMDH contre 453 MMDH une année auparavant (-24,4 %), indique l'Office des Changes, ajoutant que l'Europe maintient sa position de premier partenaire commercial du Royaume avec 62,6 % du total des échanges, suivie de l'Asie (19,3 %), de l'Amérique (11,2 %) et de l'Afrique (6,5 %).
Premier partenaire commercial, la France participe pour 18,3 % dans le total des transactions commerciales du Maroc avec l'étranger. L'Espagne demeure en deuxième position avec 14,8 % des échanges, devant les Etats-Unis d'Amérique (6 %), l'Italie (5,9 %) et la Chine (5,9 %).


Un excédent de 38,9 milliards pour les services

A fin novembre 2009, le commerce des services du Maroc avec le reste du monde fait ressortir un excédent de 38,9 milliards de DH contre 48,6 milliards à fin novembre 2008. Les recettes se sont chiffrées à 89,1 milliards de DH contre 95,2 milliards, en retrait de 6,3%. Les dépenses, quant à elles, se sont accrues de 7,8%, passant à 50,2 milliards de DH contre 46,5 milliards à fin novembre 2008.
Les recettes voyages ont enregistré une baisse de 5,7% à 48,3 milliards contre 51,2 milliards un an auparavant.
Les dépenses voyages ont augmenté de 1,7% à 7,9 milliards de DH. Ainsi, la balance Voyages dégage un excédent de 40,3 milliards de DH vs +43,4 milliards à fin novembre 2008.
Les recettes au titre des services de transport ont régressé de 16,8% à 14,8 milliards de DH contre 17,8 milliards à fin novembre 2008. Les dépenses ont baissé de 3,8% à 18 milliards. Les recettes au titre des services de communication se sont améliorées de 6,6% à 4,9 milliards de DH. Les dépenses ont augmenté de 19,9% à 634,5 millions.

MAP
Mardi 12 Janvier 2010

Lu 275 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs