Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Tirant profit de sa stratégie d’intégration : “Alliances” monte en puissance




Tirant profit de sa stratégie d’intégration : “Alliances” monte en puissance
Acteur majeur de la promotion immobilière, opérant à tous les étages de l’habitat et du BTP, le Groupe Alliances termine l’année 2009 avec des résultats opérationnels en progression fulgurante.  Le chiffre d’affaires consolidé inscrit une progression de 279 %, comparativement à 2008, à 2.265 millions DH, tiré essentiellement par  le segment golfique, dont les revenus passent de 190 millions DH en 2008 à 933 millions DH, soit une contribution de 37% dans le chiffre d’affaires global. Le résultat d’exploitation, pour sa part, s’améliore de 93% à 640 millions DH, au lieu de 332 millions DH en 2008. Et le résultat net part du groupe -RNPG- s’apprécie de 46% à 364 millions DH, contre 250 millions DH en 2008, attribuable notamment à l’évolution positive du golfique et de l’habitat intermédiaire. C’est ce dernier segment dit «habitat intermédiaire» qui monte en flèche, bien que pour l’heure il ne représente que 10 à 11% du chiffre d’affaires consolidé du Groupe.
Le Groupe continue, par ailleurs, à renforcer sa structure financière. L’examen des comptes consolidés laisse apparaître un renforcement de 16% des fonds propres à 2.666 millions DH, à fin 2009 contre 2.304 millions DH en 2008. Il en ressort néanmoins une aggravation de l’endettement à long terme qui s’élève à 1.249 millions DH au lieu de 507 millions DH en 2008, en lien probablement avec  les acquisitions de plusieurs terrains, notamment à Casablanca, Fès et Agadir.  Pour le top management, le ratio d’endettement qui s’établit à 32% des financements permanents demeure «très raisonnable»  et permet d’envisager l’avenir avec confiance.
En social, en revanche, la société dégage un résultat net en retrait à 91,8 millions DH au lieu de 105,5 millions DH en 2008, sans doute affecté par la charge des dettes de financement qui passent de 156,2 millions DH à 580,7 millions DH, liés à l’intégration d’EMT/SOMADIAZ. N’empêche, un dividende de 7 DH par action sera mis en distribution, pour rétribuer les actionnaires et fidéliser le tour de table. Sur le marché boursier, le titre Alliances est cependant malmené, évoluant aux alentours de 700 DH, soit une performance annuelle de moins de 2%. Mais le potentiel de croissance du titre sur le marché boursier reste relativement important, avec un PER (retour sur investissement) de l’ordre de 23 fois, au lieu de 74 dans le cas de la CGI et 35 fois, pour ADDOHA. Le top management reste «confiant dans l’avenir de la valeur», surtout que la société entend tirer largement profit de ses 80.000 logements sociaux qu’elle compte réaliser d’ici à 2020.
Pour rappel, Alliances est la 3ème société cotée à la Bourse de Casablanca, avec une capitalisation de l’ordre de 12 milliards DH, très loin derrière ADDOHA (283,5 milliards DH) et CGI (18,4 milliards DH).
A noter, par ailleurs, que le Groupe a vécu une année 2009 riche en événements importants, dont notamment : (i) l’accord de partenariat pour l’aménagement intégré de la zone Sindibad de Casablanca ainsi que l’exploitation de son parc d’attractions dans le cadre d’un consortium (SOMED, Palmeraie Développement, Actif Invest et la Compagbie des Alpes) ; (ii) la contribution à la mise en place d’un fonds hôtelier et résidentiel « Alhif », d’un montant de 2,5 milliards DH avec un premier closing de 1,5 milliard DH ; (iii) renforcement de l’assiette foncière notamment sur les villes de Casablanca, Fès et Agadir. Il est intéressant de souligner ici que de l’avis de M. Alami Lazrak, président du Groupe, l’assiette foncière du Groupe totalise quelque 3.700 ha, dont une bonne partie sera dédiée à l’habitat économique à 250.000 DH. Le segment habitat intermédiaire représentera, d’ici à 2012, 43 % du chiffre d’affaires consolidé du Groupe (estimé à 7,3 milliards DH) et 50% du RNPG (estimé à 1,4 milliard DH).
Dans le même sillage, le Groupe a émis, en février 2010, un emprunt obligataire de 1 milliard DH (qui fut un grand succès).  Cette levée de fonds permettrait au Groupe d’accompagner son programme d’investissements tout en optimisant le coût de ses  ressources financières.
Selon son président, «le Groupe Alliances a su consolider le positionnement de son portefeuille sur les produits économiques et intermédiaires, ciblant ainsi le cœur de la demande intérieure. Cette réactivité traduit les choix stratégiques du Groupe qui lui ont permis de s’adapter à la conjoncture et d’améliorer ses performances opérationnelles». Aussi, en tant que prestataire de services « Alliances a renforcé l’intégration de ses métiers en développant l’activité de construction avec l’acquisition d’EMT-Somadiaz».  Ainsi, le Groupe entend poursuivre son développement en s’adaptant aux exigences et aux attentes du marché  et ce dans tous les segments de la promotion immobilière. 

Abdelouahed Kidiss
Jeudi 8 Avril 2010

Lu 421 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs