Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Tir à blanc au derby du Tadla : L’ASS de nouveau dauphin




L’ASS, à la faveur de sa difficile victoire (1-0) sur l’USMAM, a normalisé sa situation pour ainsi dire, en reprenant sa place de dauphin cédée pour une journée seulement à l’OD. Ce dernier accroché à blanc en son Ahmed Fana de stade à Dcheïra par un outsider au style incisif des plus propres le WST, subit les dégâts en abandonnant le siège de second aux Slaouis.  Mais il ne faut pas pour autant, y voir là, une réelle contreperformance. Le club de Témara, drivé par Khalid Boudraa, s’affiche de plus en plus de son assiduité comme un sérieux prétendant à la montée. En ce haut du tableau, elles sont deux autres équipes avec qui il va falloir compter jusqu’au bout et qui aspirent à mieux que leur statut actuel, le CAK de retour de Témara d’un bon nul (1-1) face à l’UST et l’OM vainqueur à Marrakech à El Harti de la JSM (2-1). C’est une belle lutte en perspective entre l’ASS, l’OD, le WST, l’OM et le CAK en cette dernière ligne, derrière l’insolent leader, la JSKT elle aussi contrainte au nul vierge, face à son meilleur ennemi le RBM, en derby du Tadla.  Quoique freinés par les Mellalis, les Tadlaouis restent cependant de leurs quatre longueurs d’écart sur le premier des poursuivants, l’ASS confortablement installés en tête du classement et l’on peut considérer l’accroc de dimanche comme un avertissement sans frais pour le premier de la classe même s’il a dû, à contrecœur y laisser deux points. En bas du tableau, la bataille fait rage aussi et si l’on prend en considération les dix points qui séparent le second de la lanterne rouge, on se dit que tout peut encore arriver. Dans les fins fonds, le RB malgré sa victoire étriquée sur le RAC n’en démord pas de la dernière place et même s’il en accroche l’autre porteur du bonnet d’âne, l’USMAM, il n’en demeure pas moins que les deux mal barrés restent à deux longueurs du premier non relégable, le CODM qui, ô miracle, a renoué avec la victoire en se permettant (2-1) à Meknès le WAF en derby après avoir été mené une minute durant. Du coup, les Meknassis mettent à leur niveau leur victime du jour. Le RAC de sa défaite en banlieue à Bernoussi, n’est qu’à un point de ce duo et se met grandement à en ressentir les dangers du souffle de la zone rouge. Enfin, l’IZK qui naguère naviguait en ces lieux, s’est donné une bouffée d’oxygène en disposant (1-0) du CAYB. Les Zemmouris qui s’apprêtent à jouer un derby difficile à Khénifra face aux Zaïanis du CAK, restent néanmoins à portée à quatre points des limites de la relégation et devront s’attendre à un dernier tiers de saison bien difficile. Rien n’est encore joué donc, aussi bien en haut qu’en bas du tableau. Onze buts seulement ont été inscrits lors de cette vingtième journée en seconde division où l’on aura enregistré cinq victoires étriquées, toutes acquises à la maison et trois nuls dont deux blancs. C’est dire la promiscuité de la chose en ce bas étage.

Mohamed Jaouad Kanabi
Mercredi 2 Mars 2016

Lu 820 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs