Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Tinghir : La grogne contre la soif




Tinghir : La grogne contre la soif
Les pauvres citoyens d’Alnif n’en peuvent plus. Les interminables queues pour avoir finalement un bidon de cinq litres d’eau en cette saison estivale ne sont pas du goût de ces citoyens laissés pour compte. Une manifestation a eu lieu récemment pour protester, mais surtout pour attirer l’attention des responsables sur une telle situation. Les associations de Bougafer, Tassourt et de Saghru ont décidé de se mobiliser contre la soif qui frappe la population, mais aussi contre l’indifférence des responsables.
« Malheureusement, les responsables locaux et provinciaux connaissent très bien nos souffrances en matière de déficit hydrique, mais nous n’avons jusqu’ici pas ressenti de feed-back, comme si cela ne les concernait pas », s’indigne un membre de l’association Bougafer, l’une des entités ayant appelé à la manifestation.   
Les cinq mille habitants se trouvent dans l’obligation de supporter parfois des coupures d’eau potable allant jusqu’à trois jours. Les seuls moments permettant aux citoyens de s’approvisionner provisoirement restent les deux heures du petit matin. Et pour cause, le château d’eau de ce village du sud-est, relevant de la nouvelle province de Tinghir, ne peut souvent pas tirer l’eau à cause d’un moteur à faible puissance. En fait, le moteur qui fonctionne à la faveur de 180 volts n’est opérationnel qu’à 150 en cette période d’été. Du coup, il ne supporte pas la « surcharge» des utilisateurs. Pour les jeunes  de cette localité amazighe, « la région a été marginalisée et s’il y a une zone qui a besoin d’une réparation communautaire, c’est bel et bien Alnif, en raison de tous les déficits socioéconomiques ». En attendant que les responsables se penchent sur cette question d’eau, les populations continuent de trainer à la recherche de puits et de sources dans les alentours du centre.   

R.A
Samedi 12 Juin 2010

Lu 441 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs