Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Tifyur, une star montante de la chanson amazighe




Tifyur, une star montante de la chanson amazighe
"Mon rêve est de faire passer la chanson amazighe du stade de la chanson locale ou nationale à une échelle plus grande, voire la porter à l'universalité", a affirmé la jeune star de la chanson rifaine Imane Bousnan, alias "Tifyur", qui a enchanté le public d'Al Hoceima venu assister à son concert organisé dernièrement dans le cadre du festival méditerranéen de la musique d'Al Hoceima.
Avec déjà à son actif trois albums "Moulay Mouhand", "Tafuyt" (Lumière) et "Thounguint" (Mémoire), sortis respectivement en 2007, 2008, et 2013, Tifyur, en rifain "plus belle que la lune", sait très bien ce qu'elle veut. "De même qu'on peut très bien écouter et apprécier des chansons orientales ou occidentales, parfois sans en comprendre le sens, je veux contribuer au rayonnement de la chanson amazighe et la faire entendre partout dans le monde", a-t-elle souligné  dans une déclaration à MAP-Al Hoceima.
L'objectif étant fixé, Tifyur n’entend pas s'y atteler n'importe comment. "Le groupe de Tifyur est très ambitieux et veut aller de l'avant en s'ouvrant sur différents genres musicaux, mais il est essentiel de garder toujours le contact avec ses origines et ses racines ; il ne faut jamais oublier qu'on a hérité d'un patrimoine riche et millénaire dont il faut puiser notre inspiration", a précisé cette star en herbe.
En signant une très belle prestation sur la scène de la place Mohammed VI à Al Hoceima, la jeune révélation de la chanson rifaine a entièrement conquis son public. Avec sa démarche confiante, sa posture affable, ses gestes subtils, Tifyur a pu créer une véritable complicité avec son public. Elle est aujourd'hui officiellement entrée dans la cour des grandes stars de la chanson rifaine.
Passionnée depuis son enfance par la musique et la chanson, Imane a gravi toutes les échelles depuis ses premières apparitions dans les fêtes scolaires, en passant par les manifestations artistiques organisées par les associations locales et régionales. Mais la première fois qu'elle a rencontré un grand public, c'était il y a quelques années à Oujda, lors d'une soirée musicale organisée par les étudiants de l'Université Mohammed Ier.

MAP
Jeudi 22 Août 2013

Lu 227 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs