Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Thème d’une rencontre : Le tourisme à Nador et l'insertion des jeunes




"Le tourisme à Nador et l'insertion socioprofessionnelle des jeunes" est le thème d'une rencontre qui a été organisée, jeudi à Nador, pour débattre des voies et moyens pour favoriser l'intégration des jeunes dans le secteur touristique via l'emploi et l'auto-emploi.
Les participants à cette rencontre, initiée par l'Association "Mobadara pour le développement des espaces sociaux et activités de jeunesse" (AMDESAJ), se sont penchés sur deux axes majeurs: "Le tourisme à Nador: analyse et valorisation" et "Modalité d'intégration des jeunes et l'auto-emploi".
Selon les organisateurs, cette rencontre se veut une contribution à la réflexion sur les mécanismes à mettre en place pour faciliter l'insertion des jeunes de la province et du Maroc en général et leur garantir un avenir meilleur tout en mettant à profit et préserver les ressources naturelles et patrimoniales nationales.
Des expériences réussies en matière d'écotourisme dans deux régions du Royaume ont été présentées à cette occasion. Les participants ont ainsi suivi des exposés sur "le développement du tourisme à Zagora" et sur "la promotion du tourisme durable dans la région de l'Oriental: potentialités et contraintes".
Malgré le riche potentiel écologique et culturel de la région de l'Oriental, en général, et Nador, en particulier, l'écotourisme, un secteur clé dans le développement local durable, peine toujours à se développer en raison du manque d'infrastructures d'hébergement appropriées et de l'absence d'une stratégie locale efficiente basée sur la valorisation des produits du terroir.
C'est ce qui ressort d'un diagnostic réalisé sur cette filière par une équipe d'experts mise à contribution par la Coopération technique allemande, en collaboration avec des partenaires marocains.
Selon cette étude, l'Oriental renferme des avantages comparatifs indéniables, surtout naturels, susceptibles d'impulser le développement de la filière, voire de l'ériger en secteur clé de l'économie locale. L'accent a été ainsi mis sur la diversité de l'offre avec les massifs montagneux, les espaces forestiers, les zones côtières, les sites naturels d'intérêt biologique et écologique et les sites historiques et archéologiques qui font la richesse de la région.

MAP
Lundi 19 Mars 2012

Lu 710 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs