Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

“The Wishful Thinhers” en lever de rideau

Le film espagnol du réalisateur Jonas Trueba




“The Wishful Thinhers” en lever de rideau
Le film espagnol “The Wishful Thinkers”, du réalisateur Jonas Trueba, a été projeté samedi en ouverture de la compétition officielle de la 13ème édition du Festival international du film de Marrakech (FIFM).
De par l’originalité du scénario et l’excellente interprétation des comédiens, notamment Francesco Carril (Leon) et Aura Garrido (Sofia), ce long-métrage (93 minutes) en noir et blanc est une immersion dans la complexité de la personnalité d’un cinéaste rêveur qui cherche à donner sens à sa vie en attendant l’inconnu.
Comme dans la pièce de théâtre de Samuel Beckett “En attendant Godot”, les séquences de ce film, dont le titre original est “Los Ilusos”, ne sont ni enchaînées ni décomptées, à l’instar de la vie quotidienne de Leon qui vit dans un monde incertain dans lequel toutes les tâches sont remises à plus tard.
Au fil des scènes, on découvre les détails de l’histoire du film où l’on suit l’existence du réalisateur Leon, un doux rêveur, entre le tournage de son dernier film et son nouveau projet.
Durant une heure et demie, la caméra a réussi à décortiquer avec art les états d’âme de Leon, mélange de frustrations futiles, querelles d’amoureux, conversations, cafés, beuveries, concerts et promenades. Tous ces moments sont comme en apesanteur, avec ce rythme si particulier que les journées semblent avoir quand on les laisse défiler, l’essentiel restant encore à venir.
Né en 1981 à Madrid, Jonas Trueba coécrit les films “No pain, no gain” (2000), “Go away from me” (2005), tous deux réalisés par Victor Garcia Leon, et “The Dancer and the Thief” de Fernando Trueba (2009), avant de réaliser son premier long métrage, “Every song is about me” (2010).
Il travaille également un temps dans l’édition de livres sur le cinéma et écrit son premier roman, “Las Ilusiones”, publié cette année et étroitement lié à son second long métrage, “The Wishful Thinkers”.
Présidé par le cinéaste américain Martin Scorsese, le jury de la compétition officielle est composé de neuf figures du cinéma national et mondial, ayant pour tâche de départager les 15 longs métrages en lice.
Les autres membres du jury sont la cinéaste marocaine Narjiss Nejjar, les comédiennes américaine Patricia Clarkson, française Marion Cotillard et iranienne Golshifteh Farahani, et les réalisateurs germano-turc Fatih Akin, mexicain Amat Escalante, indien Anurag Kashyap, sud-coréen Park Chan-wook, et italien Paolo Sorrentino. Les résultats seront dévoilés samedi prochain lors de la cérémonie de clôture.

Libé
Lundi 2 Décembre 2013

Lu 333 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs