Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Tevez prêt à s'excuser pour rejouer




Tevez prêt à s'excuser pour rejouer
L'attaquant argentin, Carlos Tevez, s'est dit prêt lundi à s'excuser auprès de Manchester City et de Roberto Mancini pour rejouer avec le club anglais, même s'il critique son entraîneur et juge ne rien avoir à se reprocher avant de repartir mardi en Angleterre."Si je me suis trompé ou que c'est ce que pensent les gens, le club ou Mancini, je demande pardon (...) Même si je ne pense pas m'être trompé, je le fais. Je suis prêt à revenir et à jouer avec le maillot du club", a déclaré Tevez à la chaîne Fox Sports en espagnol à Buenos Aires, confirmant son retour annoncé peu auparavant par un de ses agents Paul McCarthy à SkySports.
Tevez, 28 ans, est parti pour l'Argentine en novembre sans l'autorisation de City, après avoir été écarté de l'équipe pour avoir refusé d'entrer en jeu en septembre en Ligue des champions à Munich selon le club, ce qu'il dément.
Les supporters de Manchester City "ont été mal informés", a-t-il assuré, avant de préciser qu'il était "énervé" ce soir-là parce que Mancini avait déclaré à tort selon lui qu'il était en méforme et qu'il lui avait retiré son brassard de capitaine.
"Mancini a fait un changement défensif et je suis allé m'asseoir sur le banc parce qu'il semblait préférer +d'en prendre quatre+ (alors que le Bayern menait 2 à 0, ndlr) plutôt que d'égaliser. Là (Edwin) Dzeko est sorti et ils se sont insultés dans leurs langues, c'était le bordel. Alors il m'a vu sur le banc et comme il était chaud-bouillant, il m'a envoyé une nouvelle fois m'échauffer, comme un chien. Comme il m'a mal parlé, j'ai refusé", a-t-il détaillé.
"S'il souhaitait que je joue, j'étais prêt, mais comme il était nerveux, il m'a insulté et m'a dit un tas d'horreurs. J'étais tranquille, assis sur le banc et en train de parler à (Pablo) Zabaleta", a-t-il ajouté.
Dimanche, Mancini avait ouvert la porte à un retour de Tevez. "Carlos connaît la situation. S'il revient, nous parlerons. Pourquoi pas? Ça ne me pose pas de problème. Il peut, peut-être, nous aider pour les trois derniers mois", avait-il déclaré, jugeant "normal" que Tevez s'excuse.
City, en tête du Championnat d'Angleterre, avait négocié en vain avec le Paris SG, l'AC Milan et l'Inter pour un transfert du Sud-Américain cet hiver.

Libé
Mercredi 15 Février 2012

Lu 256 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs