Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Tétouan: Ramadan rime bien avec plage et détente




L'avènement du mois du Ramadan en pleine saison estivale a bien évidemment réduit de manière significative le nombre d'estivants sur les plages de la région de Tétouan, mais pas au point de les vider complètement.
Un simple tour dans ces différentes plages aussi belles qu'accueillantes permet de constater que, contrairement à ce que les gens pensaient, elles ne désemplissent pas.
Certes, rien à voir avec le mois de juillet, dernier mois avant le Ramadan, où l'on a assisté à une " invasion " à tel point que les estivants venus, comme à l'accoutumée, des différentes régions du Royaume et de l'étranger profiter de la beauté de cette région nord, ne savaient plus où donner de la tête.
Le Ramadan, mois de piété et de recueillement par excellence, grignote d'année en année une grande partie des vacances d'été, du moins pour les adeptes de la baignade.
Si certains préfèrent ou estiment nécessaire de "bouder" la plage par souci de préserver leur jeûne, d'autres pensent, au contraire, que le meilleur endroit pour passer la journée an attendant la rupture du jeûne et les prières du Tarawih le soir, c'est bel et bien la plage qui permet d'échapper à la chaleur étouffante qui règne ces derniers jours dans cette partie Nord du pays atteignant parfois des records (44 degrés), du jamais vu à Tétouan.
Ainsi les plages qui s'étendent de Martil, à Fnideq en passant par Cabo Negro et M'diq, continuent de recevoir les estivants dont des familles venues d'autres villes du Royaume pour y passer les vacances et le Ramadan, profitant ainsi de la baisse considérable des prix d'hébergement et autres services, et surtout de l'espace qui, le mois de juillet, se faisait rarissime en raison du flux des touristes nationaux et de l'arrivée des Marocains résidant à l'étranger (MRE).
D'aucuns estiment même qu'étant donné le fait que le Ramadan continuera de grignoter la période estivale qui va généralement du 15 juin à fin août, les vacanciers n'auront d'autre choix que de s'adapter à cette situation et programmer donc, leurs vacances et loisirs tout en veillant au respect et coutumes qui caractérisent ce mois sacré. Dire que le Ramadan ne rime pas avec plage et soleil, c'est aller vite en besogne. En témoignent ces plages qui ne se vident pas totalement mais continuent d'accueillir aussi bien les amateurs des différentes sports nautiques, que ceux du jogging, de la marche, du football, les baigneurs ou tout simplement les amoureux de la nature qui profitent de la beauté du paysage qu'offre cette belle côte méditerranéenne.

Par Mustapha El Kadaoui (MAP)
Samedi 20 Août 2011

Lu 304 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs