Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Terroristes et séparatistes posent de sérieux défis pour la sécurité régionale


Le Royaume pour une action déterminée et solidaire dans la zone sahélo-saharienne et au Mali



Terroristes et séparatistes posent de sérieux défis pour la sécurité régionale
La position du Maroc favorable à une réponse «déterminée et solidaire» aux développements inquiétants dans la zone sahélo-saharienne et au Mali, «procède d'une conviction que les mouvements terroristes et séparatistes qui y sévissent posent de sérieux défis pour la sécurité de la région, du Maghreb et au-delà», a affirmé mardi à Rabat le ministre délégué aux Affaires étrangères et à la Coopération, Youssef Amrani.
«Le Maroc n'a cessé d'attirer l'attention de ses partenaires et de la communauté internationale sur la nécessité impérieuse de répondre de manière déterminée et solidaire aux développements inquiétants dans la zone sahélo-saharienne et au Mali, et qui se sont rapidement transformés en menace à la paix et à la stabilité régionale», a-t-il déclaré à la MAP à l'issue d'un entretien avec la ministre déléguée chargée des Sénégalais de l'extérieur, Seynabou Gaye Touré. Selon le ministre, l'engagement international au Mali devrait permettre à la communauté internationale d'endiguer le démembrement d'un pays africain par des groupes terroristes et séparatistes menaçant l'ensemble des pays de la région et d'empêcher la déstabilisation de tout l'ouest du Sahel.
Il a rappelé que la position du Royaume est basée sur des principes clairs, notamment l'adoption d'une approche globale incluant toutes les dimensions diplomatique, militaire, politique, économique, culturelle et sécuritaire en vue du règlement de la crise malienne, «l'objectif ultime de cette approche étant le rétablissement rapide de la stabilité, de l'unité, de la souveraineté et l'intégrité territoriale du Mali».
L'engagement actif du Royaume au côté du Mali s'est manifesté à différents niveaux, a-t-il dit. En outre, le Royaume s'est également engagé de manière déterminée à soutenir l'action courageuse déployée par la Cédéao en vue de répondre au défi sécuritaire posé par la situation au Mali.
Dans ce contexte, le Maroc a décidé ce mardi l'octroi d'une contribution de 5 millions de dollars aux efforts de financement de la MISMA (dont le budget s'élève à 460 millions de dollars), lors de la Conférence des donateurs sur le Mali, tenue à Addis-Abeba.
Le ministre a affirmé, en substance, que ce soutien qui répond aux appels de la communauté internationale (résolution 2425), «traduit concrètement la solidarité et le soutien constant du Royaume au peuple malien ainsi que son appui aux efforts des pays de la région en vue d'assurer la stabilité et le développement du Mali et de toute la région».

MAP
Jeudi 31 Janvier 2013

Lu 344 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs