Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Tenue à Rabat d’un forum international : Des dizaines de jeunes s’essaient à la culture du dialogue




Le 3ème Forum international de la jeunesse et d'échange culturel, organisé par l'Association humanisme sans frontières en collaboration avec «le Forum de la jeunesse marocaine», le ministère de la Jeunesse et des Sports, s'est ouvert, lundi à Rabat, sous le signe «La jeunesse: dialogue et paix».
Cette manifestation, qui ambitionne notamment de consacrer la culture du dialogue entre les jeunes d'Orient et d'Occident et d'activer le rôle de la diplomatie parallèle, constitue une occasion pour les jeunes marocains de créer un espace de dialogue culturel avec 35 jeunes de nationalités canadienne, française et d'autres nationalités.
Intervenant à la séance d'ouverture du Forum, M. Ismail Alaoui, président du conseil de la présidence du Parti du progrès et du socialisme (PPS) a affirmé que le Maroc, qui se distingue notamment par sa diversité culturelle, a subi l'influence de différentes cultures du monde entier, en particulier des pays d'Afrique subsaharienne et d'Espagne, qui ont contribué à l'enrichissement de son héritage civilisationnel.
 Il a expliqué que le métissage des cultures, qui constitue une partie du patrimoine et de l'identité du Maroc, a contribué à l'émergence d'un nouveau concept de citoyenneté qui puise sa quintessence de l'influence de plusieurs cultures et civilisations.
Il a, aussi, fait valoir que le Maroc se distingue par sa pluralité linguistique, précisant que l'enseignement de l'amazigh a été, récemment, intégré dans le système éducatif public, un héritage linguistique qui contribuera davantage à la consécration de l'identité culturelle marocaine avec toutes ses composantes.
Interrogé sur la situation de l'enseignement au Maroc, M. Alaoui, qui a déjà exercé les fonctions de ministre de l'Education nationale, a estimé que l'accès à l'enseignement au Maroc est fondé sur deux données.  La première est d'ordre social dans la mesure où l'offre diffère selon les classes sociales et la seconde consiste en la présence d'une disparité en terme d'accès à l'enseignement entre le milieu urbain et le monde rural où l'offre reste relativement limitée.
Dans une déclaration à la MAP, M. Ali Zoubaidi, président de l'Association humanisme sans frontières a affirmé que ce Forum vise à faire connaître les causes nationales et à favoriser l'échange culturel entre les étudiants de différentes nationalités. Il a indiqué que le programme du forum prévoit la tenue de rencontres avec des personnalités, des dirigeants marocains et étrangers, ajoutant que des visites à caractère humanitaire seront aussi organisées dans des régions rurales éloignées.
Outre une visite au Parlement, ce 3ème Forum international prévoit des rencontres avec des responsables de partis et des ministres et l'organisation de colloques s'articulant autour d'une série de thématiques, dont «Le civisme au Maroc», «Le projet d'autonomie du Sahara marocain» et «Politique et religion au Maroc».

MAP
Mercredi 5 Janvier 2011

Lu 593 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs