Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Tenue à Agadir du congrès de l’Association arabe des fertilisants

Intérêt remarquable des entreprises arabes et internationales spécialisées dans l’industrie des engrais




Tenue à Agadir du congrès de l’Association arabe des fertilisants
Le coup d’envoi du 27ème congrès technique international de l’Association arabe des fertilisants (AFA) a été donné, lundi à Agadir, sous le signe «Innovation et progrès dans l’industrie des fertilisants» et en présence de près de 350 participants.
Intervenant à l’ouverture de ce congrès, organisé du 23 au 25 juin en partenariat avec le Groupe OCP, le secrétaire général de l’AFA, Mohamed Abdellah Zaine, a mis l’accent sur l’importance de cette rencontre initiée annuellement dans l’un des pays arabes membres, ainsi que sur l’intérêt remarquable que lui portent les entreprises arabes et internationales spécialisées dans l’industrie des engrais.
Il a indiqué que les travaux de cette rencontre seront ponctués par la présentation de 20 plans de travail, alors que 16 entreprises arabes et étrangères présenteront leurs dernières innovations, services connexes et équipements techniques dans ce domaine.
Le programme s’articule autour de trois volets, à savoir les meilleures technologies de production des engrais phosphatés, azotés et potassiques, les équipements et procédés de fabrication et l’industrie des engrais et l’environnement, l’objectif étant de croiser les expériences des entreprises du secteur tout en introduisant l’industrie des engrais dans les thématiques du congrès.
De son côté, le DG-adjoint chargé du commercial et marketing à l’OCP, Mustapha El Ouafi, a fait observer que le monde est appelé à faire face au défi de la sécurité alimentaire au profit d’une population devant s’établir à 11 milliards de personnes d’ici 2050, ce qui impose la nécessité d’augmenter la productivité agricole à travers l’utilisation des engrais et de trouver des solutions innovantes et des initiatives audacieuses associant les institutions de recherche et le secteur privé.
A ce propos, il a souligné que l’OCP a consacré un investissement de 15 millions USD à l’amélioration de sa productivité, à travers l’ouverture de quatre nouvelles mines d’extraction à Khouribga et à Benguerir et la mise en place de 10 nouvelles usines intégrées dans le site de Jorf Lasfar.
Fort de près d’un siècle d’existence, l’OCP est le plus grand producteur de phosphate et d’acide phosphorique et un des leaders mondiaux sur le marché des engrais. Le Groupe a un accès exclusif aux réserves de phosphates du Maroc, les plus grandes réserves du monde. Groupe industriel totalement intégré, il emploie près de 23 mille collaborateurs et a généré un chiffre d’affaires de 5,5 milliards USD en 2013.
Pour sa part, le président du Conseil d’administration de l’AFA, Jamal Ahmed Al Sarayrah, a soutenu que toutes les études portent à croire que le monde s’achemine vers une crise alimentaire en raison de l’augmentation du nombre de la population, de l’amenuisement des surfaces arables et de la parcimonie des précipitations, appelant les pays arabes à davantage d’intégration pour développer l’industrie des engrais en mettant à profit les ressources naturelles disponibles.
Après la remise de l’écu de l’AFA au Groupe OCP, il a été procédé à l’inauguration d’une exposition regroupant les stands de 17 sociétés et entreprises arabes et internationales venues présenter les technologies de pointe et les derniers équipements, innovations et procédés utilisés dans l’industrie des engrais.
Ce congrès est marqué par la participation de 14 pays arabes, en l’occurrence la Jordanie, Emirats arabes unis, Bahreïn, Tunisie, Algérie, Arabie Saoudite, Irak, Sultanat d’Oman, Qatar, Koweït, Liban, Libye, Maroc et l’Egypte.
Onze autres pays étrangers prennent part à cette édition, à savoir la Belgique, Danemark, Canada, France, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Suisse, Etats-Unis, Pakistan et l’Inde.
Fondée en 1975 sous l’égide du Conseil de l’Unité économique arabe, l’AFA est une ONG qui regroupe les producteurs arabes des engrais et des matières premières associées, ainsi que les organismes et les sociétés en rapport avec ce secteur d’activité. 
Elle compte 200 membres dont 38 membres actifs, 137 membres associés et 25 correspondants et s’assigne pour mission principale de promouvoir les relations de coopération technique et commerciale entre les sociétés membres.

Mercredi 25 Juin 2014

Lu 549 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs