Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Tendance baissière pour les principaux indicateurs économiques

Pêche, commerce, services rendus aux entreprises et services personnels tirent leur épingle du jeu




Plusieurs activités ont reculé au Maroc. La dernière note de conjoncture du mois de novembre courant de la Direction du trésor et des finances extérieures (DTFE) relevant du ministère de l’Economie et des Finances vient, ainsi, de révéler que les principaux indicateurs de conjoncture continuent à afficher des résultats plutôt modestes. Et ce, précise-t-elle, en dépit de l’apparition de quelques signes d’amélioration à partir de la deuxième moitié de l’année 2015.
En effet, des tendances baissières de l’activité touristique tout en passant par le repli de la production de phosphate ainsi que la régression des ventes de ciment, ce rapport a passé au peigne fin la situation économique jusqu’au terme du troisième trimestre (T3) de l’année en cours. 
Dans ce cadre, la DTFE a fait savoir que les ventes de ciment ont accusé de nouveau une sensible contraction de près de 21% en septembre, induisant une baisse globale de 1,4% depuis le début de l’année. Et de souligner, également, que la production de phosphate et de ses dérivés s’est repliée de 6,5% et 2,5% respectivement à fin septembre contre +6,1% et +11,2% un an auparavant.
L’on a indiqué de même source que, le secteur touristique, pour sa part, a poursuivi sa mauvaise performance à fin août avec des baisses de 6,9% de la fréquentation des hôtels classés et de 1,1% des arrivées de touristes.
D’un autre côté, la note fait état de résultats des comptes nationaux qui montrent que le rythme de croissance des activités non agricoles a marqué une décélération pour revenir à 3% contre 3,4% enregistrés au second trimestre de l’année dernière.
Et d’expliquer que ce ralentissement résulte particulièrement de la baisse des valeurs ajoutées du BTP (-0,3% au lieu de +1,7%), des industries d’extraction (-3,8% au lieu de +6,2% au T2-14) et du textile et cuir (-2,1% au lieu de +6,2%) ainsi que celle relative aux activités des hôtels et restaurants (-3,4% au lieu de +3,3%).
Dans ce même sillage, la DTFE a mis en exergue que la croissance a été moins vigoureuse au niveau des secteurs du transport (+0,8% au lieu de +6,4%), d’électricité et eau (+5,4% au lieu de +6,3%), des télécommunications (+5,3% au lieu de +5,7%), des activités financières et assurances (+1,2% au lieu de +2,0%) et de l’administration publique générale et sécurité sociale (+2,0% au lieu de +2,6%).
Par ailleurs,  l’on signale de même source que d’autres secteurs d’activités ont affiché des évolutions favorables, en l’occurrence, la pêche (+2,8% contre -7,2%), le commerce (+2,7% contre +2,4%) et les services rendus aux entreprises et services personnels (+2,8% contre +2,2%).
En revanche, le volume destiné à la conserverie et à l’industrie de farine et d’huile de poisson, précise-t-on, a marqué des baisses de 13,3% et 52,8% respectivement ramenant son poids dans le total à 25,5%.

Meys.B
Mercredi 25 Novembre 2015

Lu 623 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs