Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Téléphonie mobile : les enfants sous haute surveillance




Taser, la célèbre société qui fournit les forces de l’ordre en pistolets à impulsion électrique, s’attaque maintenant aux parents avec le lancement, cet été aux États-Unis, d’un téléphone portable "espion" permettant de surveiller les enfants.
Les parents sont souvent bien inquiets de voir leur progéniture du matin au soir avec un téléphone portable à la main. Le pire, c’est qu’ils n’ont aucun contrôle sur l’appareil, notamment sur les SMS et photos envoyés et reçus, et surtout sur les appels provenant de numéros inconnus. La société Taser a profité de cette crainte pour mettre au point un logiciel qui permettra une surveillance des téléphones, voire un contrôle total.
Mobile Protector permet d’envoyer sur le portable ou l’ordinateur des parents une alerte lorsque l’enfant reçoit un appel d’un numéro inconnu. Ils peuvent alors écouter l’appel, le bloquer ou répondre à la place de l’enfant pour savoir à qui ils ont à faire.
Les parents peuvent également consulter tous les messages, photos et vidéos envoyés et reçus afin de vérifier leur contenu. Ils peuvent même empêcher leur envoi s’ils considèrent leur contenu inapproprié, notamment en ce moment avec la mode du sexting.
Ce logiciel n’est pas seulement utile à la prévention : il peut servir de punition. La confiscation d’un téléphone étant quasiment impossible, les parents n’ont plus qu’à bloquer ce dernier : son usage devient alors impossible. De même, cette fonction du logiciel peut s’avérer très utile lors des repas de famille, si votre ado ne peut pas s’empêcher d’envoyer des textos toutes les 2 minutes, un clic avant de partir et vous êtes tranquilles toute la soirée.
Autre fonction : les parents peuvent localiser leur enfant, si toutefois leur mobile est équipé d’un GPS. Au niveau de la sécurité, Taser a également pensé à un dispositif permettant de situer un enfant disparu ainsi qu’à un autre système, permettant de bloquer l’envoi de textos, les appels ou les 2 lorsque les jeunes conducteurs sont au volant.
Le logiciel sera disponible aux Etats-Unis cet été. Il faudra souscrire à un abonnement mensuel de 10 à 30 dollars mais... la solution la plus efficace serait peut-être encore de ne pas acheter de portable aux enfants de moins de 10 ans. 

Maxisciences
Lundi 18 Janvier 2010

Lu 113 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs