Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Tel Aviv empêche des militants de se rendre dans les territoires palestiniens : Israël fait fi du droit international




Tel Aviv empêche des militants de se rendre dans les territoires palestiniens : Israël fait fi du droit international
Israël a bloqué vendredi la venue de centaines de militants de la cause palestinienne qui voulaient débarquer à l'aéroport international de Tel Aviv pour se rendre dans les Territoires palestiniens, en dissuadant des compagnies aériennes de les embarquer au départ.
Mais si cette intervention a pu éviter le casse-tête d'incidents à l'arrivée à l'aéroport Ben Gourion, elle n'a pas étouffé pour autant la protestation qui s'est transférée dans des aéroports de départ en Europe, comme à Paris.
La bataille des airs survient après l'échec de la tentative d'une flottille internationale de forcer symboliquement le blocus israélien de la bande de Gaza, la Grèce ayant interdit l'appareillage de tout bateau vers l'enclave palestinienne.
Des groupes internationaux pro-palestiniens avaient annoncé sur internet leur intention d'affluer à Ben Gourion vendredi pour aller dans les Territoires palestiniens, dont Israël contrôle tous les accès, à l'exception de la frontière entre la bande de Gaza et l'Egypte.
Près de 600 militants --dont 300 Français et des délégations de Belgique, d'Allemagne, de Grande-Bretagne, des Etats-Unis et d'Italie-- devaient participer à cette opération «Bienvenue en Palestine» à l'invitation de 15 associations palestiniennes, selon les organisateurs.
«Nous n'allons pas cacher le fait que nous venons rendre visite à nos amis palestiniens. Le gouvernement israélien n'a aucun droit de nous refuser d'entrer dans les Territoires palestiniens occupés», ont souligné les organisateurs.
Les autorités israéliennes ont qualifié ces sympathisants de «hooligans» et averti qu'elles agiraient avec fermeté contre la « provocation «que constituerait une telle initiative.
«Tout pays a le droit élémentaire de refuser l'entrée sur son sol de provocateurs», a réaffirmé jeudi le Premier ministre Benjamin Netanyahu lors d'une visite à Sofia.
«Israël a remis aux compagnies aériennes une liste de 342 personnes indésirables, les avertissant qu'elles seront aussitôt refoulées aux frais des compagnies» a expliqué à l'AFP la porte-parole des services de l'immigration du ministère de l'Intérieur, Sabine Hadad.
Conséquemment, «les compagnies ont refusé d'ores et déjà de prendre à bord quelque 200 de ces passagers» a-t-elle précisé.
Durant la nuit, Israël a refoulé, dès leur arrivée, deux militantes américaines, arrivées par avion de Grèce, a ajouté Mme Hadad. Les deux femmes devaient initialement participer à la flottille de bateaux bloquée en Grèce.
Aucun incident n'a été signalé à l'aéroport Ben Gourion où la police israélienne restait mobilisée en force.
«Plus de 500 policiers et garde-frontières ont été déployés dans l'aéroport et ses environs pour faire face à toute éventualité», a indiqué le porte-parole de la police Micky Rosenfeld.
Certains médias israéliens ont exprimé des doutes sur l'ampleur des moyens utilisés. «Le gouvernement israélien a joué à se faire peur: des manifestants vont envahir en masse Israël, s'infiltrer à l'aéroport, aller à Jérusalem et Bethléem .. Que faire ? Que faire ?», ironise vendredi le journaliste vedette du quotidien Yediot Aharonot, Nahum Barnéa, selon lequel «la menace des méduses en Méditerranée est beaucoup plus sérieuse pour Israël».
A Paris, des dizaines de militants pro-palestiniens manifestaient à l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle après s'être vu refuser l'accès à des vols pour Tel Aviv car leur nom figure sur une liste israélienne de «personnes indésirables».
A Genève, une cinquantaine de voyageurs ont provoqué dans la matinée des retards à l'aéroport après s'être vu refuser l'enregistrement de leur vol pour Tel Aviv.

AFP
Samedi 9 Juillet 2011

Lu 346 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs