Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Taoussi cède aux charmes de Dubaï avant Dar es-Salam


L’autorisation accordée à Mbarki n’a pas été vue d’un bon œil



Taoussi cède aux charmes de Dubaï avant Dar es-Salam
Le Onze national est arrivé au petit matin de lundi à Dubaï où il devra observer son dernier stage de concentration avant le déplacement à Dar es-Salaam pour donner la réplique dimanche prochain à la sélection tanzanienne, et ce pour la compte de la troisième journée, groupe C, des éliminatoires du Mondial FIFA dont les phases finales auront lieu en 2014 au Brésil. Si la quasi-totalité du groupe a déjà regagné la ville émiratie, les autres joueurs retenus, à savoir les quelques pros ainsi que le sociétaire du Chabab Rif d’Al Hoceima, Abdessamad Mbarki, devaient rejoindre hier l’équipe. A propos d’Abdessamad Mbarki, le fait de ne pas avoir accompagné la sélection, bénéficiant d’une autorisation «spéciale» pour pouvoir disputer dimanche avec son club le match de championnat contre la Renaissance de Barkane, n’a pas été apprécié. Pour la simple raison que tous les clubs nationaux sont à pied d’égalité, sachant que le Raja, qui aspire à décrocher le titre de champion du Maroc, devait croiser le fer hier à domicile avec le Hassania d’Agadir, sans deux éléments clés, en l’occurrence les attaquants Abdelilah Hafidi et Hamza Abourazzouk.
Arrivé à Dubaï, le Onze national aura à effectuer pas moins de cinq séances d’entraînements au terrain du club émirati d’Al Ittihad, dont la première devait avoir lieu hier en fin d’après-midi.
Le choix des Emirats Arabes Unis n’est pas fortuit pour tenir ce stage, même si le staff technique a eu beaucoup de mal dans un premier temps à convaincre les responsables fédéraux qui, après le cinglant revers essuyé lors de la CAN 2013, cherchaient apparemment à se faire discrets dans l’espoir de faire oublier le plus vite possible le fiasco sud-africain.  A propos du séjour émirati, il devrait offrir des conditions idéales de préparation, dans la mesure où les conditions climatiques sont les mêmes que celles de Dar es-Salaam, sans omettre l’excellente infrastructure sportive mise à la disposition de l’équipe nationale.    
Le match contre la Tanzanie sera le troisième de la sélection marocaine qui abordera cette explication avec un match test dans les jambes, sanctionné par une victoire contre le Mali par 2 à 1.  
Les deux premières rencontres officielles se sont achevées sur des issues de parité, face respectivement à la Gambie à Banjul (1-1) et la Côte d’Ivoire à Marrakech (2-2). Ce qui vaut à l’EN d’occuper la troisième place avec 2 points, derrière la Tanzanie (3 pts) et la Côte d’Ivoire, leader avec 4 unités, au moment où la Gambie ferme la marche (1 pt). Seul le premier du groupe balisera son chemin pour le Mondial brésilien.

Mohamed Bouarab
Mardi 19 Mars 2013

Lu 547 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs