Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Tanjazz 2016 Une édition 100% féminine

Tanjazz est le seul festival soutenu par le label UNESCO




Dans le cadre de la 17ème édition du Festival
TanJazz, prévue du 22 au 25 septembre courant, ONU Femmes s’associe à la Fondation Lorin
pour célébrer les femmes du jazz, thème choisi cette année par les organisateurs de ce
rendez-vous musical et culturel incontournable.


Le jazz est toujours une invitation au voyage, et plus encore quand il est made in Tanger, au carrefour des mondes et à l’exacte intersection entre Afrique et Europe, Orient et Occident. Après une seizième édition qui a fait «Le Tour du Monde en 100 Jazzmen», Tanjjazz largue à nouveaux les amarres vers des horizons aventureux et propose au public de découvrir «Les femmes de jazz».
Au fil des décennies, de plus en plus de femmes ont réussi à se faire une place dans le jazz, longtemps considéré comme un univers masculin, et ce en s’imposant d’abord comme vocalistes. TanJazz et ONU Femmes Maghreb visent, à travers ce partenariat, à célébrer des compositrices et des musiciennes de talent qui se sont approprié des instruments généralement réservés aux hommes tels que la batterie, la trompette ou la contrebasse.
«Pendant longtemps, les dames du jazz étaient des chanteuses. Pas question de s’en plaindre, cela nous a valu les Ella Fitzgerald, Sarah Vaughan, et surtout Billie Holiday », explique Philippe Lorin,  fondateur et directeur du festival. «Mais en dehors du piano où l’on tolérait qu’elles s’assoient, les autres instruments étaient la chasse gardée des hommes», précise-t-il. Et d’ajouter : «Un processus de double ségrégation rendrait compte de cette situation. Ségréga­tion horizontale d’abord, aux termes de laquelle certains métiers seraient consi­dérés comme des “métiers de femmes” et d’autres non; mais ségrégation verticale aussi, connue sous l’expression de “plafond de verre”, désignant la barrière invi­sible à laquelle se heurte la progression de la carrière des femmes».  
Philippe Lorin explique également que «le constat de cette double ségrégation est d’autant plus surprenant que le monde du jazz est réputé atypique et porté par un esprit de liberté laissant peu d’espace aux discriminations et aux stéréotypes».  «Mais entrer, et surtout demeurer, dans ce monde, passer du statut d’amateur à celui de professionnel requiert de la persé­vérance», dit-il. «Une dizaine d’années en moyenne sépare le temps des premières appari­tions publiques de celui de la reconnaissance. Rares sont les femmes qui parviennent jusque-là. Comme l’avoue un musicien, «elles ont intérêt à être super-compétentes». Ce qu’elles vous prouveront aisément à Tanjazz du 22 au 25 septembre», a conclu le fondateur et directeur du festival.
A ce titre, ONU Femmes Maghreb parraine trois jeunes artistes méditerranéennes: Andrea Motis (Espagne), Laura Klain (Italie), ainsi que la Marocaine Salma Charif El Khalifi, finaliste du Concours Jeunes Talents TanJazz 2016. Les trois artistes iront à la rencontre des lycéennes et lycéens de Tanger afin de parler de leurs parcours et échanger sur la place des femmes dans le milieu culturel et artistique ainsi que sur l’égalité entre hommes et femmes dans la société.
Notons enfin que si Tanjjazz poursuit, édition après édition, son parcours exceptionnel, au-delà des aléas de financement, c’est grâce à la fidélité d’une poignée de sponsors passionnés et également à un original principe de soutien «diplomatique», indiquent les organisateurs. «En effet, partant de la belle idée que le jazz est ambassadeur des cultures et vecteur de rencontres, les représentations de plusieurs nations supportent le festival en finançant la prestation de formations valorisant ainsi leurs scènes musicales respectives», concluent les organisateurs.

 

Mehdi Ouassat
Mardi 20 Septembre 2016

Lu 1022 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs