Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Tanger : La Maison de la presse bientôt opérationnelle




Tanger : La Maison de la presse bientôt opérationnelle
La Maison de la presse, un complexe socioculturel en cours de réalisation à Tanger et dédié à la famille des médias constitue une expérience pionnière, première du genre au Maroc et à même de contribuer au renforcement des compétences des journalistes marocains, a indiqué le directeur régional du département de la Communication à Tanger-Tétouan,  Brahim Echaâbi.
Dans un entretien accordé à la MAP, M. Echaâbi a mis l'accent sur l'importance de cette infrastructure qui constituera un point de rencontre et d'échange pour les journalistes et offrira de multiples services en matière de formation, de renforcement des capacités et de loisirs au profit des professionnels.
Le taux d'avancement des travaux dans ce projet, qui aura une portée internationale en accueillant un centre arabe et méditerranéen de la presse, a dépassé les 80 % et devrait être livré dans les mois à venir, a-t-il affirmé.
Ce complexe socioculturel s'étale sur une superficie de plus de 5.000 m² et sera doté d'un centre méditerranéen des médias, d'un centre arabe de formation, d'une salle de conférences de plus de 200 places, d'un théâtre de plein air et d'espaces de sport et de loisirs.
Une enveloppe de 12 millions de DH a été allouée à ce projet, financé en partenariat entre les conseils élus, le ministère de la Communication et l'Agence de développement des provinces du Nord (APDN).
Selon M. Echaâbi, cet espace de rencontre sera ouvert à l'ensemble des journalistes de la région du Nord, du reste du Maroc ou du pourtour méditerranéen, et devrait bénéficier d'une gestion participative impliquant les gens du métier.
Par ailleurs, M. Echaâbi a relevé que l'ouverture de directions régionales du ministère de la Communication a pour but de mettre en œuvre la politique gouvernementale dans le domaine des médias au niveau des régions et d'accompagner les professionnels de la presse, de l'audiovisuel et du cinéma dans le cadre de la décentralisation et en perspective de la régionalisation avancée.
La direction de Tanger-Tétouan fait partie des antennes créées récemment à cet effet dans 10 régions du Royaume, a-t-il fait savoir, exprimant la disposition de la direction régionale à travailler avec l'ensemble des acteurs médiatiques en vue de trouver des solutions aux différents problèmes et d'accompagner les professionnels dans la mise en œuvre de leurs projets.
Le but est d'assurer une gestion régionale du secteur afin d'améliorer les prestations du département de la Communication, que ce soit au niveau de la subvention des entreprises de presse locales, la fluidification des procédures pour l'obtention de la carte de presse, le rapprochement des informations institutionnelles et des prestations du ministère et le soutien à la presse locale à travers le financement et la formation continue aux techniques de l'information et aux nouveautés du monde des médias.
La presse électronique n'est pas en reste dans cette vision, a affirmé M. Echaâbi, notant que le département porte un grand intérêt au renforcement et à l'organisation de ce genre médiatique, en vue de sa professionnalisation.
D'autre part, le directeur régional a mis en exergue la place importante de la région de Tanger-Tétouan dans le paysage médiatique nationale, le Nord ayant vu la naissance d'expériences pionnières que ce soit dans la presse écrite, la radio ou la télévision, affirmant que Tanger est promise à un avenir médiatique encore plus important au vu de sa position en tant que deuxième pôle économique du Maroc et locomotive de développement de tout le Nord.
Parmi les cinq journaux régionaux subventionnés par l'Etat quatre se trouvent dans la région du Nord, a-t-il fait savoir, ajoutant que l'objectif du ministère est de coopérer et travailler en étroite collaboration avec les professionnels pour dépasser les problèmes et dysfonctionnements du secteur, notamment d'ordre financier et de formation.
La direction régionale a également pour mission d'accompagner et de soutenir les professionnels locaux du cinéma à travers l'accompagnement du paysage cinématographique régional, notamment par le biais du rapprochement de l'information et la décentralisation des démarches administratives.
A cet égard, M. Chaâbi a souligné que le problème de fermeture des salles de cinéma que connait la région se pose dans l'ensemble du Maroc, mettant l'accent sur l'expérience réussie de la Cinémathèque de Tanger qui constitue un exemple à suivre en matière de réhabilitation de cinémas et de leurs transformation en espaces culturels multifonctions axés sur le 7ème art.

Libé
Jeudi 13 Décembre 2012

Lu 808 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs