Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Tanger : Intégration des oueds dans l’aménagement urbain




Après les crues historiques qu'ont connues les oueds de la ville de Tanger, il était urgent de repenser l'aménagement de ces cours d'eau. Les oueds Mghogha, El Maleh, Souani ou Lihoud qui traversent la ville et se déversent dans différents points de la côte, ont été tristement célèbres lors des nombreuses d'intempéries de ces derniers mois. Leurs crues ont notamment occasionné des dégâts importants dans la zone industrielle en octobre dernier. Depuis, des questions se posent sur l'avenir de l'implantation de l'activité industrielle dans cette zone devenue très vulnérable.
A cet effet, un programme d'aménagement des oueds traversant la ville de Tanger a été lancé.
La convention spécifique visant la mise en œuvre de ce programme a été signée le 12 mars par l'Agence pour la promotion et le développement du Nord (APDN) en partenariat avec le Secrétariat d'Etat chargé de l'Eau et de l'Environnement, la wilaya de la région de Tanger-Tétouan, la commune urbaine de Tanger, la Direction des aménagements hydrauliques et l'Agence du Bassin Hydraulique du Loukkos. Ce programme s'inscrit dans le cadre du Programme de développement urbain 2009-2012 de la ville de Tanger et son budget a été réévalué à 670 millions de dirhams au lieu des 220 millions initialement prévus.
L'objectif premier est de définir le cadre général de la réalisation des études et travaux d'aménagement des quatre oueds. C'est l'aménagement de l'oued Mghogha, celui même qui aura occasionné le plus de dégâts matériels et de victimes, qui bénéficiera de 350 millions de dirhams pour les travaux de curage du chenal, de surélévation et de renforcement des murs de l'oued…
Le budget prévoit également l'aménagement paysager des quatre oueds de la ville.
L'impact de ce réaménagement se fera sentir à différents niveaux. Tout d'abord, la réalisation de ce programme permettra de protéger les zones industrielles et les quartiers de Tanger limitrophes de ces oueds contre les inondations mais également de limiter l'urbanisation anarchique sur les berges de ces cours d'eau… Dans un second temps, le programme aura des répercussions positives sur l'environnement puisque les oueds bénéficieront de travaux de dépollution des eaux usées et des déchets solides qu'ils contiennent. D'autre part, l'aménagement et l'embellissement des berges des oueds, à travers notamment la création d'espaces verts et de loisirs, de circuits et des aires de promenade, pallieront le manque d'espaces verts de la ville…  

Amel NEJJARI
Samedi 21 Mars 2009

Lu 639 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs