Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Tafraout : Le balisage d’un sentier touristique provoque l’ire des visiteurs




Tafraout : Le balisage d’un sentier touristique provoque l’ire des visiteurs
Tout a commencé lorsqu’un ressortissant français  a construit dans la ville une auberge pour permettre à ses clients de repérer aisément un circuit de promenade dans le superbe massif granitique de Tazermlalt. Il a eu recours au balisage de ce sentier par de grotesques taches de peinture blanche. Aussitôt, cet acte n’a pas manqué de  provoquer la colère et l’indignation des visiteurs. «Regardez cette photo : c’est une agression inadmissible, c’est révoltant!», dénonce dans un mail envoyé à Libé depuis Amsterdam, un couple de touristes hollandais, ayant tout récemment visité Tafraout.
Gert et Franca ne sont pas   seuls à exprimer  leur révolte à l’égard  de cette altération. Tous les touristes qui sont passés par ce site sont choqués à la vue de ce hideux paysage. Les  habitués, de retour, dont des centaines de camping-caristes qui viennent chaque année en cette période faire halte pour plusieurs jours dans ces lieux propres au dépaysement, se disent surpris  par cette grotesque dénaturation du  magnifique site de Tazermlalt. En effet, ces taches grossières qui s’étalent sur des milliers de mètres ont enlaidi le visage du site en lui faisant perdre l’originalité de sa beauté naturelle. Même le plaisir de prendre en photo les admirables images reflétant magiquement  des couleurs roses s’en trouve gâché à cause de ces gribouillages. Alerté par un groupe de touristes étrangers irrités, le guide touristique local opérant sur ce circuit, n’a pas hésité à dénoncer l’auteur de ses « brutalités » auprès du pacha et du président de la municipalité. Avant qu’il mette en garde le ressortissant  contre son action blâmable. Au lieu de « se ressaisir », ce dernier s’obstine  et préfère snober tout le monde prétextant  ses investissements dans la région. C’est d’autant plus affligeant que Tazermlalt est l’un des rares sites à être miraculeusement épargné de la pollution causée par les ordures ménagères et le pillage du granite rose pour la  fabrication du parpaing, maux qui affectent largement les autres paysages de la ville. Désormais, Tazermlalt et sa palmeraie intéressent  à chaque saison touristique plusieurs centaines de camping-caristes avec une vue saisissante du massif granitique et du Jbel El Kasst : lieux de promenades et excursions par excellence pour les randonneurs et escaladeurs qui s’y donnent rendez-vous. Du coup, gâcher sa beauté relève d’un acte inacceptable.
Le prétexte avancé  ne doit aucunement être associé au non-respect de la nature et l’environnement du pays d’accueil, encore moins à l’indifférence des responsables. Il est difficile d’imaginer que sous d’autres cieux, une telle atteinte à la nature, puisse  passer avec autant de permissivité.

IDRISS OUCHAGOUR
Mardi 7 Avril 2009

Lu 405 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs