Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Taarabt décidé à mettre une croix sur la Premier League

L’international marocain voit son avenir à Milan




Taarabt décidé à mettre une croix sur la Premier League
Décidément, s’il y a un joueur  qui arrive toujours à se mettre sous les feux de la rampe, c’est bel et bien Adil Taarabt. Une fois encore, il fait parler de lui en ne voulant plus jouer pour le club anglais de Premier League de Queens Park Rangers. L’international marocain serait beaucoup plus tenté par un long séjour du côté de la Lombardie et ce, s’il parvient à décrocher un contrat avec le club italien de l’AC Milan.
Sauf que cette éventualité de transfert reste difficile à prendre forme, tant que Queens Park Rangers et l’AC Milan sont encore loin de pouvoir trouver un terrain d’entente. Pour le club anglais, le prix estimé pour céder l’international marocain est de 7 millions d’euros, montant jugé élevé par l’équipe lombarde où avait évolué à titre de prêt la saison écoulée Adil Taarabt.
S’il y a un facteur qui ne plaide pas en faveur d’Adil Taarabt dans cette transaction, c’est le changement du staff technique  du Milan AC. Lors du mercato hivernal de la saison dernière, Taarabt avait débarqué chez les Rossoneri alors coachés par le Néerlandais Clarence Seedorf qui faisait de l’attaquant franco-marocain l’une de ses priorités. Une fois mis dans le bain de la compétition, il n’a pas manqué d’honorer son standing de pro de haut niveau, décrochant d’entrée sa place de titulaire, avec à la clé 4 buts en 16 matches, contribuant par là-même à la relance de la machine milanaise qui fut coincée au cours de la première moitié de l’exercice 2013-2014. Cette saison, les choses se présentent autrement  avec le nouvel entraîneur Filippo Inzaghi, pas chaud à l’idée de recruter Adil Taarabt. Bien avant la fin de la saison écoulée, les dirigeants milanais avaient fait à leurs homologues du Queens Park Rangers une proposition allant jusqu’à  4 millions d’euros pour que le titre de prêt d’Adil Taarabt se transforme en option d’achat. Bien entendu, il n’y a pas eu d’accord pour que l’expectative reprenne le dessus avec tout de même l’entrée en scène d’autres clubs comme l’Inter Milan et Naples qui se disaient intéressés par les services de l’international marocain en froid avec le sélectionneur national Badou Zaki.
Né en 1989 à Fès, Adil Taarabt a entamé sa carrière de joueur professionnel avec le club français de RC Lens (2006-2007). Son talent et sa technicité n’ont pas été faits pour passer inaperçus aux yeux des recruteurs britishs, et c’est Tottenham Hotspur qui s’était attaché ses services en premier et ce, de 2007 à 2010. Sauf qu’il avait peu joué, 13 matches et deux buts, ce qui l’a poussé à troquer la Premier League contre la première division anglaise pour devenir sociétaire du Queens Park Rangers. Club où il s’était illustré de la plus belle manière, étant l’un des artisans du retour des Queens à la Premier League en 2012. Entre 2010 et 2013, Taarabt avait disputé avec les Rangers 156 matches, avec à la clé 34 buts. Sauf que lors de la saison 2012-2013, il avait connu des hauts et des bas et il était évident qu’il change de cieux pout atterrir à Fulham (16 matches, un but).
A noter qu’Adil Taarabt a entamé sa carrière internationale avec les équipes de France de -17 ans (2006 : 3 matches, 2 buts) et de -19 ans (2008 : 3 matches, 0 but), avant d’opter en 2009 pour le Onze marocain avec lequel il compte 18 capes et 4 buts. 

Epreuve palestinienne pour l’EN et le Raja
 
L’équipe nationale des locaux pourrait affronter au mois d’octobre à Marrakech ou à Agadir  son homologue palestinienne pour le compte d’un match amical entrant dans le cadre de la préparation des deux sélections pour les prochaines échéances officielles.
La sélection palestinienne, qui prendra part pour la première fois de son histoire aux phases finales de la Coupe d’Asie des nations qui auront lieu début 2015 en Australie, pourrait également disputer un second match amical contre le Raja de Casablanca.
D’après les organisateurs, une partie des recettes de ses deux matches devrait être versée dans les caisses de la Fédération palestinienne de football.
 


Mohamed Bouarab
Mardi 22 Juillet 2014

Lu 1034 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs