Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Taarabt bientôt Milanais pour de bon


Benatia sur le chemin du départ



Taarabt bientôt Milanais pour de bon
 
Adil Taarabt pourrait bientôt être fixé sur son avenir. D’après le journal italien spécialisé, la Gazzetta dello Sport, les dirigeants milanais vont mettre le forcing en vue de s’attacher pour de bon les services de l’international marocain qui avait évolué la saison écoulée à titre de prêt sous les couleurs lombardes.
Et c’est le patron du club Adriano Galliani qui a pris les choses en main en vue de mettre un terme à ce transfert qui peine à prendre forme. Le club anglais de Queen’s Park Rangers est prêt à faire quelque concession pour céder son joueur, mais pas au point de le brader. Autrement dit, c’est au Milan AC de faire l’effort et de dépasser les 8 millions d’euros pour s’adjuger la transaction.
Pour rappel, Adil Taarabt avait débarqué lors du dernier mercato hivernal au Milan AC à titre de prêt. Il était une priorité pour l’ex-coach des Rossoneri, le Néerlandais Clarence Seedorf remplacé cette saison par Filippo Inzaghi. L’international marocain, que le sélectionneur Zaki ne porte pas trop dans son cœur, avait réussi une parfaite mi-saison avec les Milanais, comptant 16 apparitions et 4 buts.
Tout comme Taarabt, le capitaine du Onze national Mehdi Benatia n’est pas encore fixé sur son sort. En tournée avec son club aux Etats-Unis, le défenseur de la Roma pourrait troquer le ciel azur de la capitale italienne si  une offre conséquente est mise sur la table des dirigeants romains.
Il y a quelques semaines, l’entraîneur de la Roma, Rudi Garcia avait annoncé que Benatia ne sera cédé à aucun club cette saison et devra continuer avec le groupe romain qui visera cette saison le Scudetto et un probant parcours en Ligue des champions. 
Le président de l’AS Rome, Walter Sabatini n’a pas été en reste. Il a été le premier à faire part du non départ de Mehdi Benatia et pour dissuader les clubs désireux de s’attacher les services du défenseur marocain, il réclamait pas moins de 61 millions d’euros, soit un peu plus que le double de la meilleure offre qui a été faite par le FC Barcelone. Sabatini avait tonné à ce propos : «Benatia est un garçon avec de vrais principes. Il ne voulait pas s’éloigner du peuple romain ou de ses coéquipiers. Pour moi, 30 M€, c’est ce que vaut le mauvais pied de Benatia. Du coup, si la valeur de son mauvais pied est de 30 M€, alors le coût total du transfert doit être de 61 M€. Je le dis donc : Benatia n’est pas à vendre, à moins qu’un club ne nous offre 61 M€ ».
Sauf que les temps ont changé et d’après certains sites spécialisés des transferts, Benatia pourrait rejoindre un grand d’Europe, si celui-ci met le prix, ce qui devrait renflouer les caisses de la Roma en quête de renforcer davantage son effectif. 
Enfin, pour le cas d’Abdelaziz Berrada, tout porte à croire que son séjour émirati touche à sa fin et qu’un retour en Europe est plus que possible. L’Olympique de Marseille et le FC Porto ont montré leur intérêt pour le joueur en froid avec l’entraîneur d’Al Jazeera, qui n’est autre que l’ex-sélectionneur du Onze national, le Belge Eric Gerets. 
 

M.B
Samedi 9 Août 2014

Lu 3336 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs