Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Syrie : les opposants décidés à poursuivre leur révolution




Les opposants au régime en Syrie se sont engagés à poursuivre leur «révolution» en menant des manifestations à travers le pays, au moment où l'armée continuait mercredi d'encercler plusieurs foyers de la contestation, selon des militants.
«Nous poursuivrons notre révolution et nos manifestations pacifiques à travers la Syrie jusqu'à ce que nos revendications de liberté soient entendues», ont affirmé dans un communiqué publié mardi les comités de coordination des manifestations dans plusieurs villes du pays. Celles-ci incluent notamment les villes assiégées de Deraa (sud), épicentre de la contestation et de Banias (nord-ouest) ainsi que la ville industrielle de Homs (centre), troisième ville du pays.
Les militants ont dénoncé la répression que le régime mène depuis des semaines et les récentes arrestations massives parmi les opposants au régime du président Bachar al-Assad.
Au moins 500 personnes sont arrêtées par jour, selon le communiqué, dont l'AFP a obtenu une copie.
Par ailleurs, une manifestation a été organisée mardi à Alep (350 km au nord de Damas), deuxième ville du pays et l'une des rares régions à être relativement épargnée par la contestation, lancée le 15 mars dans la foulée des révoltes arabes.
Selon les militants, plusieurs centaines de personnes ont participé à cette manifestation dispersée par les services de sécurité.
D’un autre côté, la France veut voir le président syrien Bachar al-Assad sanctionné par l'Union européenne et estime qu'il sera évincé si la répression perdure contre les manifestations, a réaffirmé mercredi le chef de la diplomatie française, Alain Juppé.
«Nous sommes en train dans l'Union européenne, avec nos partenaires, de mettre au point des sanctions ciblées sur un certain nombre de personnalités et nous souhaitons, nous Français, que Bachar al-Assad soit sur cette liste», a déclaré le ministre français à la chaîne de télévision France 24.
«Il y a autour de lui tout un système mais il est en responsabilité aujourd'hui (et) il doit cesser de réprimer son peuple, afficher immédiatement l'abandon de la violence sinon le processus qui aboutira à son éviction me semble inévitable», a ajouté Alain Juppé.
Lundi, le ministre avait déjà estimé que le régime syrien «tomberait» s'il persévérait dans la répression violente de manifestations.
«Compte tenu de la politique, de l'attitude qu'il (le régime syrien) a adoptée, et bien il finira par être éliminé parce que tous ceux qui tirent au canon sur leur peuple n'ont pas d'avenir politique», a aussi déclaré mercredi Alain Juppé.
Selon l'organisation de défense des droits de l'Homme Insan, qui a évoqué un bilan de 632 morts, 2.843 personnes ont été arrêtées depuis un mois et demi en Syrie. Amnesty International a parlé de 542 morts, un chiffre qui pourrait être, selon elle, plus élevé.
Le président français Nicolas Sarkozy se prononce également pour «les sanctions les plus sévères» contre le régime syrien, dans un entretien publié mercredi par l'hebdomadaire L'Express.
Par ailleurs, le ministère français des Affaires étrangères a recommandé mercredi aux Français dont la présence en Syrie n'est pas indispensable de quitter le pays «dans l'attente d'une normalisation de la situation».

AFP
Jeudi 5 Mai 2011

Lu 249 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs