Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Syrie: la commission d'enquête internationale « espère » entrer dans le pays




La commission d'enquête internationale sur les violations commises en Syrie a déclaré vendredi «espérer» pouvoir mener à bien ses investigations dans le pays tout en reconnaissant de ne pas avoir encore le feu vert des autorités syriennes.
«Nous espérons que la Syrie coopère avec nous et nous autorise l'accès à différents responsables et différents endroits» du pays, a déclaré le président de la commission, le Brésilien Paulo Pinheiro, dans une conférence de presse.
«Il est très important que le gouvernement coopère avec nous», a-t-il indiqué, tout en reconnaissant «ne pas avoir encore de réponse» de Damas.
«Nous ne pouvons pas juste prendre l'avion et arriver à Damas mais notre espoir c'est que nous ayons la possibilité» d'entrer bientôt dans le pays, a réitéré M. Pinheiro.
«C'est une opportunité pour la Syrie de présenter son point de vue», a-t-il poursuivi, précisant que la commission comptait travailler dans ce pays «l'esprit ouvert et sans parti pris».
La commission d'enquête internationale indépendante chargée d'enquêter sur les violations des droits de l'Homme en Syrie a été mandatée par le Conseil des droits de l'Homme de l'ONU le 23 août dernier lors d'une session extraordinaire.
Les membres de la commission, qui comprend également deux autres experts, Yakin Ertürk (Turquie) et Karen Abou Zayd (Etats-Unis), ont été nommés le 12 septembre.
La commission a commencé à rencontrer des diplomates et des ONG et espère s'entretenir avec une délégation syrienne attendue dans quelques jours à Genève.
La commission devra remettre son rapport avant la fin novembre et transmettre ses conclusions au secrétaire général de l'ONU ainsi qu'aux organismes compétents.
M. Pinheiro a rappelé que le président Bachar al-Assad avait laissé entrer en Syrie --après des mois de pressions de l'ONU-- une mission humanitaire.
Jeudi, la représentante des Etats-Unis au Conseil des droits de l'Homme de l'ONU s'est pour sa part déclarée confiante que les membres de la commission d'enquête internationale sur les violations commises en Syrie seraient autorisés à entrer dans le pays.
Au cours d'une première session spéciale sur la crise syrienne le 29 avril dernier, le Conseil des droits de l'Homme avait déjà demandé en vain d'envoyer une mission d'enquête en Syrie.
Empêché d'entrer dans le pays, le groupe d'experts mandatés par le Haut-commissariat aux droits de l'Homme de l'ONU avait pu toutefois se rendre dans les pays voisins, excepté le Liban, et recueillir des témoignages dévastateurs parmi les milliers de Syriens ayant fui leur pays.
Le bilan des victimes de la répression contre la contestation en Syrie a atteint plus de 2.700 personnes, selon l'ONU.
Par ailleurs, plusieurs dizaines de milliers de manifestants sont à nouveau descendus vendredi dans les rues en Syrie pour réclamer le départ du président Bachar al Assad, ont rapporté des opposants au régime.
Sur des images diffusées par des habitants, on peut voir notamment la foule rassemblée à Homs, dans le quartier de Khalidiya, scander «la Syrie veut la liberté».
Des opposants ont signalé des attaques contre des barrages de l'armée dans la ville voisine de Talbiseh. Ils ont déclaré que des combats se poursuivaient à Rastan, un peu plus au nord, entre des déserteurs de l'armée et les forces du régime.

AFP et REUTERS
Samedi 1 Octobre 2011

Lu 186 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs