Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Syrie, deux ans de violence démesurée


La guerre civile a fait plus de 70.000 morts



Syrie, deux ans de violence  démesurée
Des Syriens manifestaient contre le régime vendredi, à l'occasion du deuxième anniversaire de la révolte contre Bachar al-Assad, et clamaient leur certitude que le sang versé conduira à la chute du clan au pouvoir depuis plus de quatre décennies.
"Deux ans de sacrifices vers la victoire", tel était le mot d'ordre lancé pour ce vendredi par les opposants défilant chaque semaine, pour souligner que la contestation pacifique commencée en mars 2011 s'est transformée en lutte armée en raison d'une répression brutale. Selon l'ONU, le conflit a fait plus de 70.000 morts.
De très violents combats ont eu lieu durant la nuit de jeudi à vendredi dans la localité de Joussiyé et d'autres villages frontaliers du Liban, dans la province centrale de Homs, enjeu d'une bataille féroce, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Dans cette province stratégique qui relie le nord et le sud du pays, 14 rebelles et 19 soldats ont été tués jeudi.
Les autorités syriennes ont menacé jeudi de frapper au Liban les "bandes armées" qui continuent de s'infiltrer en Syrie via la frontière pour combattre aux côtés des rebelles.
A plusieurs reprises depuis le début du conflit en Syrie, des combats impliquant l'armée syrienne ont éclaté à la frontière entre la Syrie et le Liban. L'armée syrienne a en outre dans le passé tiré des obus en territoire libanais, faisant des victimes.
Par ailleurs, les quartiers sud de Damas ont été le théâtre de bombardements et de combats dans la nuit, notamment les camps palestiniens de Yarmouk et Qaboun.
Les accrochages se sont également poursuivis dans la province de Damas et dans la région d'Alep, selon l'OSDH qui s'appuie sur un vaste réseau d'informateurs, de militants et de médecins.
Jeudi, 141 personnes, dont 47 soldats, 49 rebelles et 45 civils, ont trouvé la mort dans les violences à travers le pays, selon l'Observatoire.

Libé
Samedi 16 Mars 2013

Lu 203 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs