Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Syrie: La vague des arrestations des militants se poursuit




Plus de 500 militants et manifestants pacifiques ont été arrêtés ces derniers jours en Syrie, a affirmé mardi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) dans un communiqué.
«L'avocat Moussab Barish a été arrêté aujourd'hui à Idleb (nord-ouest). Cinq autres citoyens ont été arrêtés lundi soir dans la localité voisine de Kafar Noubol pour avoir violé le couvre-feu et trois militants l'ont été à Jabal al-Zawiya», précise l'OSDH.
«Vendredi, les services de la sécurité de l'Etat ont arrêté la militante Bissane Hamed et trois autres militants alors qu'ils étaient en route pour le Liban. Leur sort est inconnu depuis», ajoute l'organisation.
Ces derniers jours, «les services de sécurité ont arrêté des dizaines de personnes dans la province de Damas, ainsi que le jeune blogueur Omar Asaad et le militant Adham al-Qaq à Damas», poursuit-elle.
Au total «les services de sécurité syriens ont arrêté ces derniers jours plus de 500 personnes», affirme l'OSDH.
L'organisation, basée à Londres, dénonce «avec force la poursuite par les autorités syriennes des détentions arbitraires d'opposants politiques, de militants de la société civile et des droits de l'Homme et de manifestants pacifiques, en dépit de la levée de la loi d'urgence».
Le président Bachar al-Assad a promulgué le 21 avril un décret stipulant la fin de l'état d'urgence en vigueur dans le pays depuis 1963, l'une des principales revendications du mouvement de contestation sans précédent du régime, lancé le 15 mars.
Par ailleurs, le nombre de Syriens réfugiés en Turquie ayant officiellement regagné leur pays ne cesse de s'accroître, selon les chiffres publiés mardi par les autorités turques, mais certains d'entre eux retournent ensuite clandestinement en Turquie, affirment des sources locales.
Quelque 267 Syriens sont rentrés au pays lundi, portant à environ 5.673 le nombre de retours au cours des deux derniers mois et à 9.678 celui de Syriens encore hébergés dans des six camps érigés par le Croissant-rouge turc dans la province de Hatay (sud), l'agence turque de gestion des situations d'urgence.
Le nombre de réfugiés syriens en Turquie a culminé à 11.739 le 24 juin avec l'arrivée à la frontière syro-turque de troupes syriennes soutenues par des blindés, qui a provoqué la fuite en Turquie de déplacés qui s'étaient installés aux abords de la frontière.
Depuis, ce nombre n'a cessé de décliner, en raison du contrôle désormais exercé par l'armée syrienne le long de la frontière turque et en raison d'assurances obtenues par certains réfugiés concernant leur sécurité, a indiqué à l'AFP un diplomate turc parlant sous le couvert de l'anonymat.
«Je pense que certains d'entre eux ont accordé du crédit aux déclarations des autorités syriennes. Certains ont appris que leurs maisons étaient à présent en sécurité pour un retour», a déclaré cette source.
«Nous ne poussons personne à retourner en Syrie, mais nous ramenons à la frontière toute personne (...) qui exprime le souhait de rentrer chez elle. Nous amenons cette personne à l'endroit même où elle a traversé la frontière», a-t-elle expliqué.
Plusieurs sources locales évoquent cependant le retour clandestin en Turquie de nombreux réfugiés, qui souhaitaient simplement échapper à la vie des camps.
«Certains réfugiés demandent à retourner en Syrie pour ensuite repasser clandestinement en Turquie et trouver un accueil dans leur famille côté turc plutôt que dans les camps du Croissant-Rouge», a déclaré à l'AFP un contrebandier turc.
Selon la chaîne d'information NTV, ce sont des centaines de réfugiés qui ont procédé à ce tour de passe-passe, et certains d'entre eux ont été identifiés cherchant des appartements à louer dans la province de Hatay.
AFP 

Libé
Mercredi 6 Juillet 2011

Lu 233 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs