Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Syrie : Explosion meurtrière à Damas




Il ne s’agirait pas d’un acte terroriste. Mais l’explosion d’origine inconnue dans le quartier de Sayyida Zeinab à Damas, qui abrite un haut lieu de pèlerinage chiite, a fait hier plusieurs morts, selon des témoins et les télévisions régionales. “Ce n’est pas un acte terroriste”, a affirmé le ministre syrien de l’Intérieur, Saïd Sammour, dans une première déclaration à la presse. Ce drame est survenu alors que le secrétaire du Conseil suprême de la sécurité nationale iranien, Saïd Jalili, est en visite à Damas. Selon la chaîne de télévision Al-Jazira, qui a fait état de cinq morts, l’explosion a eu lieu dans un autobus. Un témoin a vu plusieurs ambulances et voitures de police se diriger vers le lieu de l’explosion, qui a été bouclé par les forces de sécurité. Selon un photographe de l’AFP, qui a pu se rendre à proximité du lieu de l’explosion, le bus de type Pullman était arrêté à une station d’essence et présentait des dégâts à l’arrière. Le souffle a projeté des débris à une dizaine de mètres alentour. Selon des sources sur place, le bus était vide et le chauffeur ainsi que son assistant sont morts.
La télévision d’Etat iranienne a annoncé pour sa part que le bus, venant d’Iran et vide à ce moment-là, a explosé alors qu’il faisait le plein dans une station-service dans le sud de la capitale syrienne. “L’explosion a eu lieu à 8 h 30 locales (7 h 30 en France), à 500 mètres du mausolée de Sayyida Zeinab”, a précisé la télévision, ajoutant que le bus venait de la ville iranienne d’Ardebil. Sayyida Zeinab est la fille de l’imam Ali, gendre du prophète Mahomet, et la sœur de Hassan et Hussein, tous deux assassinés. Sa tombe est l’un des hauts lieux de pèlerinage chiite. Des flots de pèlerins chiites en provenance d’Iran, d’Irak, du Golfe et du Liban visitent quotidiennement le mausolée. En septembre 2008, un attentat à la voiture piégée avait fait 17 morts et 14 blessés non loin de ce mausolée. Damas avait alors accusé un “terroriste” ayant des liens avec un groupe extrémiste d’avoir commis une opération suicide.

L
Vendredi 4 Décembre 2009

Lu 200 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs