Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Syndicat national de l’enseignement : La FDT dresse un constat alarmant de l’école publique rurale




A  l’issue du forum qu’elle a  organisé  récemment à Marrakech au profit du staff pédagogique et administratif des écoles publiques dans le milieu rural sous le thème «Le développement de l’école publique dans le monde rural et l’amélioration de sa qualité dépendent de la motivation des fonctionnaires de l’enseignement et l’amélioration de leurs conditions», le Syndicat national de l’enseignement (FDT) vient de lancer l’appel de l’école publique rurale fruit de trois jours de débat, d’échange et de partage d’idées et d’expériences entre enseignantes et enseignants, directeurs, et  inspecteurs pédagogiques affectés  dans les zones rurales  des différentes régions et provinces du Royaume.
L’appel dresse un constat alarmant au niveau des infrastructures et structures d’accueil des écoles publiques en milieu rural éparpillées et dépourvues de services de base (eau potable et électricité, services sanitaires, accès, entre autres) sans pour autant répondre, sur le plan quantitatif, aux besoins réels des ruraux frappés par la précarité, la dureté de la vie et la mauvaise nutrition.
Sur le plan pédagogique, l’appel de Marrakech déplore la multitude de livres scolaires d’une manière qui ne répond à aucune norme pédagogique ou objective en parallèle avec l’adoption d’approches pédagogiques (pédagogie d’intégration à titre d’exemple) sans les accompagner de moyens requis puisque les écoles publiques en milieu rural, précise l’appel, continuent à manquer d’outils pédagogiques, faible cadence des visites d’encadrement, et bien évidemment l’enseignement de contenus sans connexion avec les spécificités locales et la multiplication des classes combinées.
Il a tiré la sonnette d’alarme quant aux pénibles conditions sociales et professionnelles des enseignants qui sont privés de tout : moyens de transport, sécurité, logements, services sanitaires et motivation surtout.
A cet effet, les militantes et militants du Syndicat national de l’enseignement réclament l’adaptation des contenus et des approches aux spécificités du monde rural tout en garantissant le droit à la scolarisation des enfants du monde rural, avec bien sûr la lutte contre la déperdition scolaire, l’instauration d’une carte et de structures pédagogiques selon des critères scientifiques, la révision radicale de la pédagogie d’intégration, l’activation des conseils pédagogiques et des conseils de gestion, ainsi que l’adoption de l’enseignement spécialisé.
Sur le plan des ressources humaines, l’appel de Marrakech réclame la garantie de la sécurité physique et psychologique des enseignants, la satisfaction du déficit au niveau du staff administratif et pédagogique tout en assurant un encadrement régulier et de qualité en réponse aux exigences du contexte spécial. D’autre part, on demande l’amélioration des conditions sociales et professionnelles des fonctionnaires de l’enseignement rural qui ont besoin d’être motivés sur les plans moral et matériel en vue de favoriser leur stabilité. Pour ce qui est du volet administratif, l’appel de Marrakech demande  l’intégration des écoles publiques en milieu rural dans leur milieu en les reliant aux réseaux d’eau potable et d’électricité, et de services sociaux. Pour ce faire, l’option des écoles communales apparaît comme une alternative rationnelle et efficiente au constat alarmant déjà soulevé à plusieurs niveaux, y compris celui de la gouvernance et de la gestion administrative et financière.
Enfin, les militantes et militants du FDT considèrent que la protection de l’école publique est une cause  qui interpelle l’ensemble des décideurs aux niveaux central et local, en vue de garantir aux enfants marocains le droit à l’enseignement et à la promotion sociale.

A.K
Vendredi 3 Février 2012

Lu 830 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs