Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Symposium de la CAF : CAN, compétitions interclubs et partenariat passés au crible




Plusieurs sujets ont été débattus au cours des huit ateliers programmés lors de la première journée du symposium de la Confédération africaine de football (CAF) qui se tient au Centre international de conférences Mohammed VI à Skhirat, dans la banlieue de Rabat. Lors du premier atelier intitulé "Coupe d'Afrique des nations: compétition et cahier des charges", les intervenants se sont penchés sur l'évolution du format de la compétition (périodicité et dates de la phase finale), sur l'harmonisation du calendrier international et sur la libération des joueurs pour la CAN et les tours préliminaires de la CAN et du Mondial.
Il a été également question, lors de cet atelier, de l'état des lieux du cahier des charges actuel de la CAN, du respect du cahier des charges et conditions d'attribution, de la qualité et nombre des stades et équipement sportifs, ainsi que du  respect des standards sanitaires.
Au cours du deuxième atelier intitulé "Compétitions interclubs", les participants ont évoqué l'évolution des formats des compétitions et standards et homologation des compétitions, alors que le troisième atelier consacré au "Développement du football" a porté sur les aspects médicaux et le fléau du dopage. Pour ce qui est du "Football des jeunes", objet du quatrième atelier, les discussions se sont axées sur le format des qualifications, les Centres de formation et les nouvelles tranches d'âges.
Dans le volet partenariat, il a été question des partenariats des Confédérations de la CAF avec les gouvernements, les fédérations et les inter-fédérations.
Les discussions ont également mis l'accent sur l'étude des moyens d'optimiser les revenus, d'attirer de nouveaux partenaires, d'améliorer la couverture télévisée et de mettre en place de nouveaux outils multimédia au sein de la CAF.
Le dernier atelier programmé lors de cette journée a traité de la promotion du football africain à l'international "dream-team CAF" et le rôle social du footballeur.
Au terme des travaux de cette journée, le directeur technique national (DNT) de la Fédération Royale marocaine de football, Nasser Larguet, a déclaré à la MAP que ce symposium est un événement très important  car il constitue un moyen à même de développer le football africain et marocain en particulier.
"Ce symposium va nous permettre d'échanger les expertises (administratives, de gouvernance, d'arbitrage et de médecine) avec d'autres fédérations et de savoir où est ce qu'on se situe et qu'est ce qu'on a accompli", a indiqué M. Larguet.
"En tant que DNT, je me concentre surtout sur ce qui est technique, notamment la formation des cadres et des entraîneurs" a-t-il ajouté. La cérémonie d’ouverture de ce symposium a été marquée par un message Royal aux participants, dont lecture a été donnée par le ministre de la Jeunesse et des Sports, Rachid Talbi Alami.
Ont pris part à cette cérémonie notamment le chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani, le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, ainsi que plusieurs membres et responsables gouvernementaux et le président de la FIFA.
Ce symposium de deux jours, organisé à l'initiative de la CAF en collaboration avec la Fédération Royale marocaine de football (FRMF), sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, vise à développer la vision du football africain pour la décennie à venir. L'accent sera mis, lors de cet évènement international, sur les problématiques relatives aux compétitions de la CAF, notamment celles liées au format, à la périodicité et à l'organisation.
Cette manifestation réunit des personnalités issues des différents corps de métiers qui œuvrent pour le développement du football africain notamment des joueurs, arbitres, entraîneurs, journalistes, responsables, dirigeants et administrateurs
Prennent part également à cet événement footballistique d’anciennes gloires du football africain. Les organisateurs annoncent dans ce cadre la participation notamment de Joseph-Antoine Bell, Rabah Madjer, Ahmed Faras, "Jay-Jay" Okocha, Badou Zaki, Anthony Baffoe, Mohammed Timoumi, Hossam Hassan, Patrick Mboma et Gérémi Njitap.
Le Maroc avait été retenu pour accueillir cette rencontre lors de la réunion du Comité exécutif de la CAF, tenue à Manama au Bahreïn, le 8 mai dernier. Après ce symposium, la CAF tiendra à Rabat la réunion de son Comité exécutif et une assemblée générale extraordinaire.

Libé
Jeudi 20 Juillet 2017

Lu 191 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs