Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Symposium à Fès, sous le thème "Le dialogue

Le Maroc, terre d'hospitalité




Le Maroc demeure une terre d'accueil, d'hospitalité, d'ouverture et de tolérance et un pays qui œuvre à promouvoir la culture de paix, ont affirmé une pléiade de personnalités de confession juive, chrétienne et musulmane, à l'occasion d'un symposium organisé, samedi soir à Fès, par la Fondation italienne "Ducci" sous le thème "Le dialogue interreligieux, fondement de rencontre et tolérance".
Les participants à ce symposium, qui s'inscrit dans le cadre des 5-èmes rencontres du dialogue interreligieux (INCONTRIFES 2015), ont souligné que le Royaume du Maroc, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, est fort capable de promouvoir le dialogue interculturel et interreligieux pour bâtir une civilisation fondée sur l'amour entre les humains, sans distinction de race, de couleur ou de religion.
Ils ont estimé que le Maroc, sous le règne des Souverains alaouites, a de tous temps cultivé l'esprit d'ouverture, de fraternité, de tolérance et de paix, rappelant à ce propos les gros efforts déployés de son vivant par Feu SM le Roi Hassan II en faveur de la paix au Proche-Orient.
A cet égard, Gabriel Malka, membre de la diaspora juive marocaine en France, a fait état de l'esprit de convivialité et de tolérance qui règne entre juifs et musulmans au Maroc, tout en relevant l'engagement et l'action de la diaspora juive marocaine au service de son pays d'origine.
Il a aussi rappelé l'action déterminante de Feu SM Mohammed V au temps du gouvernement de Vichy pour la protection des juifs marocains des affres de la persécution et de la déportation imposées par le fascisme et le nazisme, soulignant que son propre père a été sauvé de cette déportation grâce au libérateur et père de la nation marocaine.
Le préfet de la congrégation des églises orientales, le cardinal Leonardo Sandri a, de son côté, salué les différentes initiatives du Maroc en faveur de la compréhension et l'enrichissement culturel entre l'Europe et les pays du Sud de la Méditerranée, notant entre autres que le Royaume ne ménage aucun effort pour promouvoir un dialogue de paix permettant l'éclosion de véritables synergies.
Il a rappelé la célébration récente à Rome du 50-ème anniversaire de la déclaration conciliaire "Nuestra Aetate" de l'église avec les autres religions non chrétiennes, promulguée le 28 octobre 1965 et qui a défini le dialogue interreligieux comme le chemin commun vers la vérité et la paix.
Il a ainsi relevé que les êtres humains, fils d'Adam, ont une même origine sur terre, estimant que les juifs, les chrétiens qu'ils soient d'Occident ou d'Orient, et les musulmans doivent vivre librement et en parfaite coordination, harmonie et quiétude sans rejet ni discrimination.
Pour sa part, le président de la communauté israélite de Fès-Séfrou et Oujda, Armand Guigui, a évoqué les valeurs communes aux trois religions monothéistes construites sur la sagesse, le savoir, l'unicité de Dieu, la charité et l'amour du prochain, rappelant, à ce propos, le précieux apport du philosophe juif Ibn Maimoune (Maimonide) qui a étudié et enseigné à la célèbre université Al-Qaraouyine de Fès et publié un ouvrage en langue arabe intitulé "Le guide des égarés".
L'anthropologue marocain, Fawzi Skalli, a rappelé, de son côté, que l'Islam prône la spiritualité, la sagesse, la charité, la compassion, et l'amour du prochain, soulignant que le dialogue interreligieux reste essentiel pour l'entente et la cohésion entre les trois religions monothéistes révélées.
Il a aussi mis en relief l'importance de l'éducation et de l'enseignement pour une meilleure compréhension des valeurs communes des trois religions monothéistes et le rejet des idées de divisions, de violences et de conflits, à la faveur du dialogue, de la coexistence et de la paix.
Les 5-èmes rencontres du dialogue interreligieux ont été organisées du 29 au 31 octobre à Fès à l'initiative de la Fondation "Ducci" qui œuvre à promouvoir le dialogue interreligieux et culturel entre les peuples du pourtour méditerranéen.

Mardi 3 Novembre 2015

Lu 990 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs