Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Surclasser l’Angola pour entrer de plain pied dans la 29ème CAN


Le Onze national entame ce soir sa campagne africaine



Surclasser l’Angola pour entrer de plain pied dans la 29ème CAN
C’est ce samedi soir à partir de 19 heures au stade Succer City à Johannesburg qu’effectuera le Onze marocain sa première sortie officielle pour le compte des seizièmes de finale de la 29ème édition de la Coupe d’Afrique des nations qui  se déroulera en Afrique du Sud du 19 janvier au 10 février prochain.
Retenue dans le groupe «A», l’équipe nationale aura à en découdre d’entrée avec son homologue angolaise, juste après le match d’ouverture qui mettra aux prises à 16 heures l’Afrique du Sud et le Cap-Vert, les deux autres abonnés de cette poule.
Face à l’Angola, match qui sera sifflé par l’arbitre mauricien Seechurn Rajindraparsad, la mission se veut des plus claires : gagner et peu importe la manière. Tout autre résultat risque de compromettre au plus haut point les chances de qualification de l’EN au stade des quarts de finale.
La sélection marocaine, qui en est à sa quinzième participation aux phases finales de la CAN, entretient l’espoir légitime de faire bonne figure sous la conduite d’un coach national, Rachid Taoussi, qui compte, faut-il le rappeler trois titres africains dans sa carrière : une Coupe d’Afrique avec l’équipe nationale juniors en 1997 et une Coupe de la CAF et une Super Coupe avec le MAS en 2012.
Parler de sacre ou de tours avancés serait prématuré et il ne faudrait surtout pas commettre l’erreur de la précédente édition où un certain Eric Gerets, ne connaissant que dalle au football continental, avait tonné qu’il visait le sacre final. Cette fois-ci, Rachid Taoussi a tenu à faire la part des choses, en annonçant que l’objectif principal est une qualification aux quarts, et d’ajouter, que «l’appétit vient en mangeant». Autrement dit, chaque chose en son temps et c’est au fil des matches que l’équipe deviendra plus combative.
Toutefois, c’est au public et à une certaine presse de revoir ses ambitions à la baisse. D’aucuns ne trouvent aucune gêne pour dire que l’équipe nationale est sommée de gagner la CAN 2013 du moment que tous les moyens ont été mis à sa disposition. Sauf que ces personnes oublient que chaque sélection qui participe à ce rendez-vous s’est, elle aussi, bien préparée à cette manifestation et abordera le tournoi avec la ferme intention d’aller jusqu’au bout. Un objectif atteint par un seul nanti et l’important est que le parcours du Onze national, qualifié à cette Coupe d’Afrique au détriment du Mozambique, ne se limite pas au petit tour et puis s’en va.
Pour préparer au mieux cette compétition africaine, la première à avoir lieu à une année impaire, les responsables de l’EN ont jugé bon de partir tôt en Afrique du Sud, deux semaines avant le début du tournoi et ce, afin que les joueurs puissent s’adapter avec les conditions climatiques, sachant qu’il y a un problème d’altitude et de chaleur qui dépasse les 25 degrés.
Durant ce séjour, le Onze national a disputé trois matches test (Zambie : 0-0, Namibie : 2-1 et Bidvest Wits : 0-0) qui ont permis au staff technique d’apporter les derniers réglages et de peaufiner des schémas tactiques susceptibles de mener l’équipe à bon port. Reste le problème des blessures, celle de Mehdi Nemli pour qui la CAN est déjà terminée, de Younès Belhanda qui a repris les entraînements et pourrait faire partie du groupe qui affrontera l’Angola et de Kamal Chafni qui revient petit à petit mais qui devrait manquer le premier match.
Place donc au jeu et souhaitons bon vent à cette équipe nationale, version 2013, qui aspire à faire oublier les déboires des trois dernières CAN (2006, 2008 et 2012) où les revers avaient ravi la vedette.
Pour rappel, après le match de l’Angola, la sélection marocaine se déplacera à Durban pour donner la réplique au Cap-Vert et à l’Afrique du Sud, respectivement les 23 et 27 du mois en cours. Les deux premières équipes de chaque groupe baliseront leur chemin pour le tour des quarts de finale.

Surclasser l’Angola pour entrer de plain pied dans la 29ème CAN

Mohamed Bouarab
Samedi 19 Janvier 2013

Lu 553 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs