Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Sur son ordre, son chauffeur alimentait les dealers de Tindouf : Le chef de la police du Polisario accusé de trafic de drogue




Sur son ordre, son chauffeur alimentait les dealers de Tindouf : Le chef de la police du Polisario accusé de trafic de drogue
La brigade algérienne de lutte contre les narcotrafiquants a intercepté, la semaine dernière, un véhicule tout terrain circulant à une heure tardive de la nuit aux environs de Tindouf.
Après en avoir contrôlé les occupants qui étaient au nombre de deux, il s’est avéré que ce véhicule appartenait au patron de la police du Polisario. Le conducteur qui possédait un pistolet, avait déclaré qu’il était en mission pour son patron et qu’il ne portait pas de pièces d’identité sur lui.
Les membres de la brigade algérienne procédèrent alors à un contrôle de la cargaison transportée par l’agent en service commandé et furent étonnés de constater que la mission de l’agent consistait à livrer une importante quantité de drogue à des dealers installés à Tindouf.
Les services algériens de lutte contre les narcotrafiquants qui n’en sont pas à leur première opération d’interpellation d’éléments de la direction du Polisario ou de leurs proches mêlés à ce genre de trafics, ont été obligés de demander des instructions à leur Q.G. qui ordonna la saisie du véhicule et l’incarcération de ses occupants.
Notons que les éléments d’AQMI et les trafiquants de tout genre prolifèrent dans cette partie du grand Sahara que constitue le triangle Mauritanie, Algérie et Mali et que l’enlèvement des coopérants et touristes occidentaux prouve la coopération entre ceux-ci et les dignitaires du Polisario.
Vers la fin de l’année dernière, les services de douane maliens avaient tiré la sonnette d’alarme via l’agence AFP en confirmant que le Polisario est impliqué, entre autres, dans le trafic d'armes avec Al-Qaïda au Maghreb islamique, très active dans la bande sahélo-saharienne où, depuis des bases dans le nord du Mali, elle commet des enlèvements, des attentats et divers trafics.
Une filière du Polisario composée de Maliens, de Nigériens et d’Algériens serait en pleine réorganisation après les sérieux revers qu’elle avait subis une année auparavant. «Plusieurs membres du Polisario, dont des officiers, avaient, en effet, été arrêtés pour leur implication dans un trafic de plus d'une tonne de drogue », rappelle la même source. Cette filière « est en train de se spécialiser dans la location de véhicules de transport, l'acheminement et surtout les convois de drogue, avait affirmé, en substance, Oumar Ould Haby des services des douanes au nord du Mali. «Ce qu'on remarque aujourd'hui chez les gens de cette filière, c'est qu'ils ramènent du haschich à destination du Sahel, et y retournent avec de la cocaïne destinée à l'Europe », avait-il indiqué.
Cette filière diversifie également ses activités en se livrant au trafic de cigarettes de contrebande et à l'émigration clandestine, selon la même source.

Ahmadou El-Katab
Mardi 18 Décembre 2012

Lu 708 fois


1.Posté par le marocain le 18/12/2012 16:52
C'est la moindre des choses.Seulement les ONG et les associatios des droits de l'Homme ne le savent pas,ou elles ferment les yeux,pour porter atteinte à l'intérgité du Maroc
.Ces ONG et associations internationales,s'acharnent contre le Maroc,pays reconnu depuis plus de 1400 ans,aprés avoir été colonisé par diverses forces(France,Espagne,Portugal,L'Allemagne.
Si au moins ces souteneurs d'un groupe de mercenaires et assassins savent bien à qui ils ont raisons.Et chaque jour,le visage de tout ce monde hostille au Maroc se dévoile sans aucun suivi de la part de la Loi internationale(ONU,UA,UE)dire que ces organisations sont complices.
Quant le pays voisin aura dépensé son argent dans l'achat des armes de toutes sortes,et de soutenir une cause déjà perdue depuis sa création prar les grands dictateurs de l'Afrique du Nord(boumediéne,et kadafi) Si au moins ces organisations se penchent sur le sort des Palestiniens,des irakiens,et Afghanistans,ça sera mieux

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs