Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Sur les “Traces de femmes” d’ici et d’ailleurs


Exposition à la Villa des arts de Casablanca



Sur les “Traces de femmes” d’ici et d’ailleurs
La Villa des arts de Casablanca abrite une exposition collective rassemblant les travaux d’une brochette de femmes artistes peintres, lesquelles créations sont le résultat d’intenses réflexions et de dialogue entre elles.
Organisée par la Fondation ONA et la Résidence Ifitry, l’exposition “Traces de femmes : Ici et demain” réunit des femmes ayant un parcours artistique riche et exceptionnel, en l’occurrence Malika Agueznay, Dalila Alaoui, Khadija Tnana, Monia Touiss (Maroc), Sandra Ancelot (France), Clara Carvajal (Espagne), Pélagie Gbaguidi (Bénin/Belgique), Michèle Magéma (RD Congo/France), Ingrid Mwangi Robert Hutter (Kenya/Allemagne) et Marina Vargas (Espagne).
Le commissaire de l’exposition, Mustapha Romli, fait remarquer que les artistes présentes dans cet accrochage transcendent leurs différences d’origine en fondant une communauté artistique autour de certaines angoisses partagées sur la politique et la poétique du corps, à savoir le paysage, la mémoire, les rites du mariage au foyer, l’écart entre l’espace domestique et les conventions sociales, la tension entre le vécu personnel et l’histoire collective.
Ces artistes africaines et européennes ont été invitées ensemble à la Résidence d’artistes d’Ifitry, près d’Essaouira, afin de cartographier, par le biais des arts visuels, les divers contours du féminin, à savoir la remise en question du vécu imposé, le sens des rites de la tradition, le rapport à l’autre et avec soi-même, les représentations du corps et de la jouissance, l’implication éthique et politique dans la société contemporaine et le dialogue entre la Méditerranée (connue comme une terre féconde de croisements et de dialogue), l’Afrique subsaharienne et l’Europe.
Une résidence qui a été un véritable laboratoire de partage et d’échanges fructueux autour de la création et ses liens avec la question féminine.
L’exposition est visible jusqu’au 25 mars.

Libé
Mercredi 20 Mars 2013

Lu 217 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs